International
URL courte
6228
S'abonner

Le 23 mars, soit presque deux mois avant l’interpellation qui a tué George Floyd et provoqué une vague de manifestations antiracistes à travers les États-Unis, l’Afro-Américain Daniel Prude est mort dans un hôpital après que des policiers l’ont interpellé, un genou sur le dos et un sac sur la tête.

Deux mois avant le décès de George Floyd lors d’une arrestation musclée à Minneapolis, un accident similaire causant aussi la mort d’un Afro-Américain a eu lieu le 23 mars à Rochester, dans l’état de New- York. Les détails n’ont été divulgués que le 2 septembre après que le média Democrat and Chronicle a publié la vidéo de l’arrestation filmée par la caméra-piéton de l’un des policiers.

Selon le quotidien, la police est intervenue car Daniel Prude, 41 ans, est sorti dans la rue complètement nu. C’est son frère qui a appelé le 911. Le New York Times parle également du conducteur d’un camion qui a informé la police sur un homme nu courant dans la rue et disant qu’il est malade du coronavirus. À son tour, le rapport de police indique que l’homme a été hospitalisé la veille en raison de troubles psychiques.

La vidéo

La vidéo montre des agents mettre un sac sur la tête de l’homme menotté, probablement pour l'empêcher de leur cracher dessus. Mais il résiste et crie «Donnez-moi une arme!». L'un des policiers appuie alors sur la tête de Prude qui est au sol, tandis qu'un autre met un genou sur son dos. Le troisième tient les jambes de l'interpellé.

​Les policiers lui demandent «d'arrêter de cracher» et de «se calmer». Au bout de deux minutes, l'homme ne bouge plus. Arrivés sur les lieux, les médecins le réaniment et le transfèrent à l’hôpital où, une semaine plus tard, il décède après avoir été déconnecté de l'assistance respiratoire.

Le rapport d’un médecin légiste

Un médecin légiste du comté de Monroe a classé sa mort dans les homicides causés par «des complications d'asphyxie dans le cadre d'une contrainte physique». Un faible niveau de phéncyclidine, psychotrope hallucinogène, a été retrouvé dans son corps. Le rapport d'autopsie mentionne une «intoxication aiguë à la phéncyclidine» comme complication de sa mort.

La famille de Prude dénonce un «meurtre de sang-froid» et exige que les policiers impliqués soient démis de leurs fonctions et traduits devant la justice. La procureure générale de l'État de New York Laetitia James et le chef de la police de Rochester ont déclaré qu'ils enquêtaient sur l'accident.

Après la diffusion de la vidéo, plusieurs manifestants se sont rassemblés dans le centre-ville de Rochester, près du poste de police, et ont marché jusqu'à l'endroit où Prude a été arrêté.

Lire aussi:

Les États-Unis cherchent à former une coalition contre le Nord Stream 2
Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
L’étrange liquide découvert dans une ancienne tombe en Chine identifié
Tags:
Minneapolis, New York, George Floyd, meurtre, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook