International
URL courte
Par
14844
S'abonner

Aux États-Unis, les marchés boursiers ont subi une chute vertigineuse le 3 septembre sur fond de doutes sur la création en 2020 d’un vaccin américain contre le nouveau coronavirus. Avec une dégringolade de 8% de la valeur de son action, Apple a perdu la somme record de 180 milliards de dollars.

Le secteur des technologies a été marqué le 3 septembre par la chute la plus importante depuis début juin.

Les principaux indices boursiers américains ont clôturé sur une importante baisse. Le Dow Jones a perdu 2,78%, le S&P 500 3,51% et le Nasdaq 4,96%.

L’action Tesla, entreprise d’Elon Musk, a dévissé de 9%, contre 8% pour Apple.

Perte historique

Avec une capitalisation boursière dépassant deux trillions de dollars, les pertes de l’entreprise à la pomme s’élèvent à 180 milliards de dollars, un record absolu depuis sa création, relève le magazine américain Barron’s spécialisé dans l’analyse financière.

D’autres entreprises informatiques américaines ont également présenté une baisse: l’action Microsoft a perdu 6,19%, Google 5%, Amazon 4,63% et Facebook 3,76%.

Cette perturbation intervient après que les États-Unis ont exprimé leurs doutes quant à la production d’un vaccin américain contre le nouveau coronavirus avant 2021. Ainsi, ces conditions économiques défavorables pourraient persister.

Lire aussi:

Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
L’UE réagit aux sanctions contre l’Iran rétablies unilatéralement par les États-Unis
Notre-Dame: les experts forestiers jugent la nouvelle charpente en chêne «résolument moderne» - vidéo
Tags:
Facebook, marché boursier, Covid-19, Tesla, Apple
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook