International
URL courte
Par
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (64)
35256
S'abonner

Le ministre allemand des Affaires étrangères attend «dans les prochains jours» que la partie russe fasse la lumière sur l'affaire Navalny en disant qu'en l'absence de clarifications une réponse sera discutée en Europe, selon le quotidien Bild.

Dans une interview accordée au Bild am Sonntag, le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a parlé de l'empoisonnement présumé de l'opposant russe Alexeï Navalny.

«Fixer des ultimatums n'aide personne, mais si dans les prochains jours la partie russe ne contribue pas à clarifier ce qui s'est passé, alors nous allons devoir discuter d'une réponse avec nos partenaires», a déclaré Heiko Maas au quotidien Bild.

Selon le ministre, «l'attaque» contre Navalny a été menée «avec l'utilisation d'un agent chimique de combat mortel et internationalement prohibé».

Un «défi» pour Moscou

Il a qualifié la situation de «défi» pour Moscou, signalant qu'il y avait «de nombreuses indications» témoignant du fait que les autorités russes étaient derrière la situation.

«Nous plaçons de grands espoirs dans le gouvernement russe pour résoudre ce grave crime. S'il n'y est pour rien, il est dans son intérêt de le prouver faits à l'appui», a ajouté le ministre.

Alexeï Navalny empoisonné?

Le 20 août, le blogueur et opposant russe Alexeï Navalny a fait un malaise à bord d’un avion qui le transportait de Tomsk à Moscou. Après un atterrissage d’urgence, il a été hospitalisé à Omsk, en Sibérie, où il a été placé en soins intensifs et dans le coma artificiel.

Les médecins d’Omsk, qui n’ont pas trouvé de traces de poison dans son sang et son urine, ont supposé qu’il souffrait de troubles métaboliques ayant provoqué une forte hypoglycémie.

Quelques jours plus tard, M.Navalny a été transporté par avion médicalisé à l’hôpital de la Charité de Berlin à la demande de sa famille. Le 2 septembre, le gouvernement allemand a déclaré, en se référant à des médecins militaires, qu’il aurait été empoisonné par une substance du groupe des agents toxiques Novitchok.  La partie russe a indiqué que malgré plusieurs demandes aucune preuve n’avait été fournie par Berlin.

Dossier:
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (64)

Lire aussi:

L’essayiste Soral condamné à payer 134.400 euros à la Licra
La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Tags:
empoisonnement, Alexeï Navalny, Heiko Maas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook