International
URL courte
Par
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (53)
13438
S'abonner

L'enregistrement de la «conversation interceptée» par la Biélorussie sur l’«empoisonnement» de l’opposant Alexeï Navalny est «fictif», a déclaré le porte-parole du gouvernement allemand Steffen Seibert lors d’un point presse.

Le gouvernement allemand a qualifié de «fictif» l’enregistrement présenté par Minsk comme des «négociations téléphoniques interceptées» entre Berlin et Varsovie sur «l’empoisonnement» de M.Navalny.

«Nous avons déjà dit la semaine dernière que ces déclarations ne sont pas vraies. Le décryptage de cette conversation fictive qui est disponible depuis ce week-end n’a pas changé notre avis», a annoncé le porte-parole du gouvernement allemand Steffen Seibert lors d’un point presse.

Une «conversation interceptée»

Le 3 septembre, le Président biélorusse a déclaré au Premier ministre russe Mikhaïl Michoustine que les renseignements de son pays avaient intercepté une conversation entre Varsovie et Berlin montrant que les déclarations de l’Allemagne sur l'«empoisonnement» de Navalny étaient une falsification. Alexandre Loukachenko a également promis de remettre l'enregistrement aux services de renseignement russes.

Le 4 septembre, la chaîne de télévision d'État biélorusse ONT a rendu public l’enregistrement en question.

Suite à ces déclarations de M.Loukachenko, le service de presse du gouvernement allemand a démenti à Sputnik qu’un enregistrement ait pu être intercepté.

Sur l’enregistrement en question, il est demandé à une personne, qui est présentée comme un représentant allemand du nom de Nick, si l’empoisonnement de Navalny a été confirmé. L’homme fait remarquer que dans ce cas ce n’est pas nécessaire, car «à la guerre, toutes les méthodes sont bonnes».

Malaise de Navalny

Le 20 août, le blogueur et opposant russe Alexeï Navalny a fait un malaise à bord d’un avion qui le transportait de Tomsk à Moscou. Après un atterrissage d’urgence, il a été hospitalisé à Omsk, en Sibérie, où il a été placé en soins intensifs et en coma artificiel.

Les médecins d’Omsk ont annoncé n’avoir pas trouvé de traces de poison dans son sang et son urine. Ils ont supposé qu’il souffrait de troubles métaboliques ayant provoqué une forte hypoglycémie.

À la demande de sa famille, M.Navalny a été transféré par avion médicalisé à l’hôpital de la Charité en Allemagne le 22 août. Le 2 septembre, Berlin a annoncé, en se référant à des médecins militaires, qu’il avait été empoisonné par une substance du groupe des agents toxiques Novitchok. La Russie attend toujours de recevoir plus d’informations sur cette affaire.

Dossier:
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (53)

Lire aussi:

Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Assassinat du général Soleimani: Téhéran dévoile ceux qui seront ciblés par vengeance
Tags:
empoisonnement, conversation téléphonique, Biélorussie, Alexeï Navalny, Allemagne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook