International
URL courte
Par
112724
S'abonner

Jugeant que le Président américain a largement contribué à éliminer des tensions au Moyen-Orient, notamment entre Israël et les Émirats arabes unis, Christian Tybring-Gjedde, membre du Parlement norvégien, a de nouveau nominé Donald Trump pour le prix Nobel de la Paix.

«Je pense qu'il a fait plus d'efforts pour instaurer la paix entre les Nations que la plupart des autres nominés au prix de la paix». C’est ainsi que le député norvégien du Parti du progrès Christian Tybring-Gjedde a expliqué à Fox News sa décision de présenter une nouvelle fois la candidature de Donald Trump au comité Nobel.

L’élu souligne notamment que l’administration Trump a joué «un rôle clé» dans la conclusion de l’accord de paix entre Israël et les Émirats arabes unis le 13 août.

«Comme on s'attend à ce que d'autres pays du Moyen-Orient suivent les traces des Émirats arabes unis, cet accord pourrait changer la donne et transformer le Moyen-Orient en une région de coopération et de prospérité», écrit-t-il dans sa lettre adressée au comité.

Celle-ci mentionne également le «rôle clé» du Président pour faciliter les contacts entre l'Inde et le Pakistan en conflit dans une zone frontalière au Cachemire, ainsi qu’entre les deux Corées.

M.Tybring-Gjedde salue également les efforts de Donald Trump pour le retrait d'un grand nombre de troupes américaines du Moyen-Orient.

«En effet, Trump a brisé une période de 39 ans qui a vu les Présidents américains soit commencer une guerre, soit entraîner les États-Unis dans un conflit armé international. Le dernier Président à l’avoir évité a été le lauréat du prix Nobel de la paix: Jimmy Carter», souligne-t-il.

Obama «n’a rien fait» pour l’avoir

Dans le même temps, l’élu a déclaré à Fox News qu’il n’était pas «un grand partisan de Trump» et a laissé le comité «examiner les faits et le juger sur ceux-ci». Il en a profité pour critiquer l’attribution du prix à Barack Obama en 2009 bien qu’il «n’ait rien fait». Pour rappel, le comité Nobel avait alors justifié sa décision par les «efforts extraordinaires» de l’ex-Président «pour renforcer la diplomatie internationale et la coopération entre les peuples».

En 2018, Tybring-Gjedde et un autre élu de son parti ont proposé la candidature de Donald Trump au prix Nobel de la paix pour le rôle qu'il a joué afin de parvenir à un accord sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Lire aussi:

Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Tags:
prix Nobel, Émirats Arabes Unis, Israël, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook