International
URL courte
Par
93011
S'abonner

Suite à la republication par Charlie Hebdo des caricatures du prophète Mahomet et ce, à l’occasion du lancement du procès sur les attentats des 7-9 septembre 2015, une manifestation de personnes indignées par cette démarche du journal se déroule ce mercredi devant l’ambassade de France à Téhéran.

«Silence d’un musulman: trahison du Coran», «La France commet un crime, les États-Unis le soutiennent»: de tels slogans ont retenti ce mercredi 9 septembre devant l’ambassade de France à Téhéran. Plusieurs dizaines de personnes, à en juger par les images retransmises depuis les lieux, ont ainsi réagi à la republication par le journal satirique Charlie Hebdo des caricatures du prophète Mahomet.

​Les appels à fermer l’ambassade et à expulser l’ambassadeur ont également retenti, apprend-on sur Twitter.

​Les caricatures republiées

Cinq ans après les attentats djihadistes, le procès des attaques s’est ouvert le 2 septembre à Paris. Pour marquer le coup, Charlie Hebdo a décidé de republier les caricatures de Mahomet dans un numéro spécial. «Tout ça pour ça», est-il indiqué sur la Une de couleur noire et montrant des images qui suscitent l’indignation dans le monde musulman depuis 2006.

Une manifestation contre cette Une n’a pas tardé au Pakistan et le drapeau français y a été brûlé.

Attentat contre le journal

Le 7 janvier 2015, deux djihadistes armés de fusils d’assaut ont pénétré dans les locaux de l’hebdomadaire et y ont assassiné onze personnes, dont huit membres de la rédaction. En prenant la fuite, ils ont tué un gardien de la paix.

Les deux auteurs de l’attaque, les frères Chérif et Saïd Kouachi, ont été abattus deux jours après par le Groupe d'intervention de la Gendarmerie nationale.

Le 14 janvier, l’attentat a été revendiqué par Al-Qaïda* au Yémen.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
Iran, caricature, Prophète Mahomet, Charlie Hebdo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook