International
URL courte
Par
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (53)
5280
S'abonner

À la suite d’une première requête officielle portant sur les données médicales envoyée à l'Allemagne et restée sans réponse, le ministère russe de l'Intérieur en prépare une autre sur une assistance juridique apportée aux autorités compétentes allemandes. La Russie demande notamment la présence de ses enquêteurs lors des investigations.

Le ministère russe de l'Intérieur prépare une nouvelle requête adressée à Berlin, cette fois sur l'assistance juridique aux autorités allemandes compétentes, indique le site de la direction des transports du ministère russe de l'Intérieur pour le district fédéral de Sibérie.

«Cette requête comprendra une demande sur la possibilité de la présence d’agents du ministère russe de l’Intérieur chargés de l’enquête, et d'un expert russe (spécialiste) lors des investigations menées par des collègues allemands avec Navalny, des médecins et des experts, ainsi que sur la possibilité de poser des questions de clarification et d’autres supplémentaires lors de la réception des explications», indique le site.

«Empoisonnement» au Novitchok

Sergueï Lavrov (photo d'archives)
© Sputnik . Service de presse du ministère russe des Affaires étrangères
Le 20 août, Alexeï Navalny a été hospitalisé d’urgence à Omsk après un malaise à bord d’un avion en direction de Moscou. S’appuyant sur les résultats des examens, les médecins ont déclaré qu’il souffrait de troubles métaboliques ayant provoqué une forte hypoglycémie. La cause n'est pas encore claire, mais selon les spécialistes russes aucun poison n'a été trouvé dans son sang et son urine.

L'opposant a été ensuite transporté par avion en Allemagne. Le 2 septembre, Berlin a annoncé, se référant à des médecins militaires, qu’il avait été empoisonné par une substance du groupe des agents toxiques Novitchok.

Une première requête sans réponse

La Russie attend depuis le 27 août une réponse de l'Allemagne à la requête officielle du parquet général qui a demandé toutes les données médicales, y compris les biomatériaux, les résultats des examens et les échantillons des tests, aux fins de leur étude approfondie et de leur vérification par des spécialistes.

Le 7 septembre, l’hôpital berlinois de la Charité a rapporté que l'état de Navalny s'était amélioré. Il est sorti du coma.

Dossier:
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (53)

Lire aussi:

Appelés pour des cris et des insultes provenant d’un appartement, les policiers découvrent une drôle de situation
Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
Un jeune homme tué à coups de couteau et de tesson de bouteille dans le métro de Lyon
Tags:
ministère russe de l'Intérieur, Sibérie, Allemagne, Alexeï Navalny, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook