International
URL courte
Par
3142
S'abonner

Les États-Unis réduiront leur contingent en Afghanistan à 4.500 soldats dans un ou deux mois, a déclaré le représentant spécial des États-Unis pour l'Afghanistan, Zalmay Khalilzad, confirmant des déclarations de Donald Trump.

Alors que Donald Trump a livré des détails ce 10 septembre sur combien de soldats américains il prévoit de laisser en Afghanistan et en Irak, annonçant qu’il abaissera leur nombre à 4.000 et 2.000 respectivement «en très peu de temps», le représentant spécial des États-Unis pour l'Afghanistan, Zalmay Khalilzad, a annoncé ce jeudi les dates du retrait des militaires.

«Nous sommes à la phase deux [de la réduction, ndlr]. La première phase suppose la réduction à 8.600 [militaires, ndlr] et la seconde amènera à 4.500 d'ici à la mi-octobre-mi-novembre. Nous sommes sur cette voie», a déclaré Zalmay Khalilzad lors d’un point de presse.

Un accord conclu

Il a rappelé que l'accord conclu avec les talibans* en février 2020 visait à réduire non seulement le contingent américain, mais aussi les forces des alliés de l'Otan dans le pays. Pour leur part, les talibans* s’engageant à ne plus s’attaquer à des cibles américaines ou de l’Otan.

Donald Trump avait précédemment déclaré que les forces de la coalition internationale évacueraient l'Irak sous trois ans. Celle-ci a déjà évacué la majeure partie de son contingent et seul un petit nombre de militaires demeurent dans le pays.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Les États-Unis cherchent à former une coalition contre le Nord Stream 2
Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
L’étrange liquide découvert dans une ancienne tombe en Chine identifié
Tags:
contingent militaire, politique, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook