International
URL courte
Par
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (53)
281612
S'abonner

Face aux accusations de l’empoisonnement d’Alexeï Navalny, un membre du parti allemand Alternative pour l'Allemagne (AfD) a qualifié cette version d’«absurde» le 11 septembre lors d’une réunion au Bundestag. Il estime que l’opposant n’aurait pas pu être hospitalisé en Allemagne si le Kremlin y était impliqué.

Il est absurde de croire que les autorités russes, après avoir prétendument attenté à la vie d'Alexeï Navalny, l'envoient ensuite en Allemagne, a déclaré Armin-Paulis Gampel, membre du parti Alternative pour l'Allemagne (AfD) et du Parlement berlinois, lors d’une réunion avec le gouvernement qui s’est tenu vendredi 11 septembre au sein du Bundestag.

«Le gouvernement russe est tellement stupide qu’étant impliqué dans la prétendue tentative d'assassinat, il lui permet [à Navalny, ndlr] de voler en Allemagne au lieu de le cacher quelque part dans les forêts russes? C'est absurde», a indiqué M.Gampel pendant «L'heure réelle» au Bundestag.

Le député s’est également montré sceptique quant aux informations selon lesquelles l'empoisonnement de l’opposant au Novitchok avait eu lieu.

«Les scientifiques devaient savoir ce qu'ils cherchaient: du Novitchok, bien sûr», a-t-il ajouté.

Hospitalisation de Navalny

Alexeï Navalny a été hospitalisé et placé dans un coma artificiel le 20 août à Omsk, en Sibérie, après avoir fait un malaise à bord d’un avion.

Compte tenu des premières analyses, les médecins russes lui ont diagnostiqué un trouble métabolique ayant provoqué une forte hypoglycémie. Ils n’ont pas trouvé de traces de poison dans son sang ni dans son urine.

Sortie du coma

Le 22 août, Navalny a été transféré dans un hôpital à Berlin.

Le 2 septembre, le gouvernement allemand a déclaré qu’il avait été empoisonné par une substance appartenant au groupe des agents toxiques dont fait partie le Novitchok.

Lundi 7 septembre, l’hôpital universitaire de la Charité de Berlin a déclaré avoir sorti M.Navalny de son coma artificiel et l’avoir débranché du respirateur puisque son état de santé s’était amélioré.

Dossier:
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (53)

Lire aussi:

Brûler vif une personne n’a pas été reconnu comme un acte barbare par la cour d’assises de Douai
Appelés pour des cris et des insultes provenant d’un appartement, les policiers découvrent une drôle de situation
Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
Tags:
Alexeï Navalny, Alternative pour l'Allemagne (AfD), Russie, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook