International
URL courte
Par
Alexandre Loukachenko sous pression après la présidentielle (35)
7310
S'abonner

Plusieurs interpellations ont été faites lors d’un rassemblement non-autorisé de femmes ce 12 septembre à Minsk, rapporte un correspondant de Sputnik sur place. La police a confirmé cette information. Au même moment, une autre manifestation en soutien au Président Loukachenko se déroule dans la capitale.

La police biélorusse a confirmé avoir procédé à des interpellations lors d’une manifestation de femmes qui s’est tenue ce samedi 12 septembre à Minsk. Des centaines de Biélorusses se sont de nouveau rassemblés place de la Liberté dans la capitale pour participer à une action non-autorisée, rapporte un correspondant de Sputnik sur place. Ensuite, leur nombre a augmenté, selon les médias locaux.

Malgré les appels de la police à se disperser, les participantes ont continué à manifester. Les agents de police ont, à leur tour, procédé à plusieurs interpellations, une colonne de fourgons cellulaires est arrivée sur place.

Pour le moment, le nombre exact des arrestations n’est pas précisé par le ministère biélorusse de l’Intérieur.

Un rassemblement en soutien à Loukachenko

Parallèlement à la marche des femmes, une autre action, en soutien au Président Loukachenko, se déroule sur la place de l’Indépendance dans la capitale. Une centaine de manifestants se déplacent en colonne le long de l’avenue de l’Indépendance, crient des slogans en faveur de l'unité et de l'intégrité de la Biélorussie et expriment leur approbation de la politique intérieure et extérieure du Président.

Certains participants brandissent des drapeaux de la Biélorussie, du mouvement de libération nationale et même de l'Union soviétique et des photos du Président. Les forces de l'ordre n'empêchent pas la tenue du rassemblement.

Les partisans du Président se sont croisés à plusieurs reprises avec les militantes de l’opposition. À chaque fois, les rencontres des deux camps politiques opposés se sont déroulées pacifiquement.

Plus d’un mois de protestations

Une vague de manifestations s’est déclenchée en Biélorussie après la fin de la présidentielle du 9 août remportée par Alexandre Loukachenko. Selon la Commission électorale centrale, le Président en exercice a recueilli 80,1% des voix. Toutefois, l’opposition estime qu’il faut donner la victoire à la principale rivale de M.Loukachenko, Svetlana Tikhanovskaïa, qui compte 10,8% des voix.

Les premiers jours suivant l’élection, les forces de l’ordre ont utilisé des canons à eau, des grenades assourdissantes, du gaz lacrymogène et des balles en caoutchouc pour disperser la foule. Plus de 6.700 personnes ont été interpellées et plusieurs centaines ont été blessées dont plus de 130 policiers. Trois manifestants sont décédés.

Dossier:
Alexandre Loukachenko sous pression après la présidentielle (35)

Lire aussi:

Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Tags:
manifestation, Biélorussie, Minsk, interpellation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook