International
URL courte
Par
Campagne présidentielle 2020 aux États-Unis (71)
12828
S'abonner

Après que le Président américain a appelé dans un tweet le 12 septembre les électeurs de la Caroline du Nord à voter par correspondance puis à se rendre dans un bureau de vote le 3 novembre, Twitter a signalé sa publication, car celle-ci «a violé les règles de l'intégrité électorale». Le message de Donald Trump reste tout de même accessible.

Twitter a de nouveau signalé un tweet de Donald Trump. Cette fois-ci, il s’agit d’un message paru le 12 septembre dans lequel le Président américain appelle les électeurs de la Caroline du Nord à se rendre dans un bureau de vote après avoir voté par correspondance afin de vérifier si leur vote a bien été comptabilisé.

Comme l’explique le réseau social, «ce tweet a violé les règles de Twitter concernant l'intégrité civique et électorale».

«Caroline du Nord: pour vous assurer que votre bulletin compte, signez et envoyez-le tôt. Lorsque les bureaux de vote ouvrent, rendez-vous à votre bureau de vote pour vérifier s'il a été compté. SI NON, VOTEZ! Votre bulletin de vote signé ne sera pas compté parce que votre vote a été affiché. Ne les laissez pas illégalement prendre votre vote loin de vous!», a alors écrit sur Twitter le chef de l’État.

Néanmoins, la plateforme de microblogage a décidé de ne pas supprimer le tweet et de le laisser accessible, car il «pourrait être dans l'intérêt public». Les opérations à faire avec ce tweet sont tout de même limitées. Ainsi, il est impossible de lui mettre un «j’aime» ni d’y répondre ni de le retweeter sans son propre commentaire.

Le double vote interdit

Dans un post, le profil de Twitter Safety, dispositif officiel du réseau social, a également rappelé qu’en Caroline du Nord il était interdit de voter deux fois, en se réfèrent à un message de Karen Brinson Bell, directrice exécutive du North Carolina State Board of Elections, datant du 3 septembre.

Ce rappel est paru après que le Président Trump a encouragé les électeurs de l’État à se rendre dans un bureau de vote après avoir voté par correspondance, lors de sa visite à Wilmington en Caroline du Nord le 2 septembre.

Lors d’un point de presse le 3 septembre, Kayleigh McEnany, porte-parole de la Maison-Blanche, a souligné que le Président n’avait pas incité à violer la loi.

Élections du 3 novembre

Trump s'oppose catégoriquement au vote par correspondance, censé être autorisé dans la plupart des États en raison du Covid-19. L'opposition au Président en fonction représentée par le Parti démocrate soutient l’idée de voter par correspondance en accusant Trump de tenter de perturber cette forme de scrutin.

Les élections américaines qui opposeront Donald Trump se présentant pour un second mandat et le candidat démocrate Joe Biden, ex-vice-Président de Barack Obama, auront lieu le 3 novembre.

Dossier:
Campagne présidentielle 2020 aux États-Unis (71)

Lire aussi:

Coups de feu lors d’une course-poursuite à Paris: trois personnes arrêtées
Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Tags:
présidentielle américaine 2020, Donald Trump, Twitter
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook