International
URL courte
Par
«Accord de paix historique» entre les Émirats arabes unis et Israël (54)
21324
S'abonner

Les États-Unis se sont engagés devant les autorités émiraties à ne pas soutenir les annexions israéliennes en Cisjordanie au moins jusqu’en janvier 2024, écrit le Times of Israel.

Lors des négociations sur la normalisation des relations entre les Émirats arabes unis et Israël, la partie américaine a promis de suspendre son soutien à l’extension de la souveraineté israélienne sur de nouveaux territoires en Cisjordanie, rapporte le magazine en ligne Times of Israel.

Selon ses informations, Washington s’est engagé devant les autorités émiraties à ne pas soutenir les annexions israéliennes au moins jusqu’en janvier 2024.

«Accord du siècle»

Le magazine rappelle en outre que le plan pour le règlement du conflit israélo-palestinien annoncé début 2020 par Donald Trump prévoyait d’accorder à la partie palestinienne quatre ans «pour se joindre au processus».

Le 13 août, le Président américain a annoncé qu’Israël et les Émirats arabes unis s’étaient mis d’accord sur la normalisation complète des relations bilatérales. Il a ensuite assuré que l’annexion par Israël de nouveaux territoires en Cisjordanie «ne figurait plus à l’agenda», ce qui constituait selon lui «une importante concession» de la part de l’État hébreu.

Dossier:
«Accord de paix historique» entre les Émirats arabes unis et Israël (54)

Lire aussi:

Les Bleus ont renoncé au dernier moment à mettre un genou à terre au début du match France-Allemagne et voici pourquoi
Castex annonce la levée du couvre-feu et la fin du port du masque en extérieur
En continu: Vladimir Poutine et Joe Biden arrivent à la villa La Grange à Genève pour leur sommet - vidéo
«Il est inacceptable de payer ce prix chaque jour»: une monnaie locale proposée sur la Côte d'Azur
Tags:
Donald Trump, règlement, Cisjordanie, Émirats Arabes Unis, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook