International
URL courte
Par
«Accord de paix historique» entre les Émirats arabes unis et Israël (17)
21324
S'abonner

Les États-Unis se sont engagés devant les autorités émiraties à ne pas soutenir les annexions israéliennes en Cisjordanie au moins jusqu’en janvier 2024, écrit le Times of Israel.

Lors des négociations sur la normalisation des relations entre les Émirats arabes unis et Israël, la partie américaine a promis de suspendre son soutien à l’extension de la souveraineté israélienne sur de nouveaux territoires en Cisjordanie, rapporte le magazine en ligne Times of Israel.

Selon ses informations, Washington s’est engagé devant les autorités émiraties à ne pas soutenir les annexions israéliennes au moins jusqu’en janvier 2024.

«Accord du siècle»

Le magazine rappelle en outre que le plan pour le règlement du conflit israélo-palestinien annoncé début 2020 par Donald Trump prévoyait d’accorder à la partie palestinienne quatre ans «pour se joindre au processus».

Le 13 août, le Président américain a annoncé qu’Israël et les Émirats arabes unis s’étaient mis d’accord sur la normalisation complète des relations bilatérales. Il a ensuite assuré que l’annexion par Israël de nouveaux territoires en Cisjordanie «ne figurait plus à l’agenda», ce qui constituait selon lui «une importante concession» de la part de l’État hébreu.

Dossier:
«Accord de paix historique» entre les Émirats arabes unis et Israël (17)

Lire aussi:

Brûler vif une personne n’a pas été reconnu comme un acte barbare par la cour d’assises de Douai
Appelés pour des cris et des insultes provenant d’un appartement, les policiers découvrent une drôle de situation
Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
Un jeune homme tué à coups de couteau et de tesson de bouteille dans le métro de Lyon
Tags:
Donald Trump, règlement, Cisjordanie, Émirats Arabes Unis, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook