International
URL courte
«Accord de paix historique» entre les Émirats arabes unis et Israël (17)
1320
S'abonner

Dans le cadre de la normalisation des relations entre Israël et les Émirats, les banques vedettes des deux pays, Hapoalim et Emirates NBD, ont signé un accord ouvrant de nouvelles possibilités pour leurs clients.

Emirates NBD, deuxième plus grande banque des Émirats arabes unis, a annoncé lundi 14 septembre avoir signé un protocole d'accord avec la principale banque israélienne, Hapoalim, à la veille de la signature de l'accord de normalisation des relations entre les deux pays, fait savoir l’AFP.

«L'accord sera une occasion précieuse pour nos clients de faire des affaires, d'améliorer notre position en tant que partenaire bancaire pour les entreprises dans tous les pays et les régions où nos activités sont implantées», s'est réjoui Shayne Nelson, le directeur général d'Emirates NBD, dans un communiqué du gouvernement de Dubaï.

«L'accord avec une banque de premier plan aux Émirats arabes unis est une réalisation importante qui permettra aux clients israéliens de traiter directement avec ce pays et par la suite avec d'autres pays», a déclaré Dov Kotler, PDG de Bank Hapoalim, cité dans le communiqué.

Établissement des rapports diplomatiques

Une délégation d'hommes d'affaires israéliens et de banquiers était arrivée mardi dernier à Dubaï pour la première visite du genre depuis l'annonce le 13 août d'un accord de normalisation des relations entre Israël et les Émirats arabes unis.

Israël doit signer mardi à Washington les accords de normalisation de ses relations avec les Émirats arabes unis et Bahreïn, établissant officiellement des relations diplomatiques entre l'État hébreu et les deux pays du Golfe.

L'Égypte et la Jordanie ont signé des traités de paix avec Israël, respectivement en 1979 et en 1994.

Dossier:
«Accord de paix historique» entre les Émirats arabes unis et Israël (17)

Lire aussi:

Au moins 25 morts dans le crash d’un avion de transport militaire An-26 en Ukraine - images
Attaque à Paris: cinq nouvelles gardes à vue en cours, selon une source judiciaire
«Le confinement a tué mon père», déclare Elie Semoun en colère
Tags:
banques, Émirats Arabes Unis, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook