International
URL courte
Par
10938
S'abonner

Alors que le Président biélorusse s’est rendu ce lundi en Russie sur fond de vague de contestation populaire qui déferle sur son pays après son élection pour un sixième mandat, le Kremlin a annoncé que Vladimir Poutine et Alexandre Loukachenko avaient convenu de retirer les forces russes à la frontière.

Les Présidents russe et biélorusse, Vladimir Poutine et Alexandre Loukachenko, se sont entendus pour supprimer la réserve des structures de force à leur frontière, a annoncé ce 14 septembre le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

«Les négociations des deux Présidents à Sotchi ont débouché sur un résultat important: l’entente selon laquelle la Russie supprime la réserve des forces de l'ordre et de la Garde nationale déployée près de la frontière russo-biélorusse et fait rentrer ses membres sur leurs lieux de stationnement habituel», a-t-il indiqué.

Vladimir Poutine et Alexandre Loukachenko ont eu des pourparlers ce lundi 14 septembre à Sotchi.

Constitution, prêt et vaccin

Le dirigeant biélorusse a confirmé son intention de lancer le processus de réforme de la Constitution, décision qualifiée d’opportune par Vladimir Poutine.

En outre, la Russie a promis de débloquer un prêt de 1,5 milliard de dollars (1,26 milliard d’euros) à Minsk et de poursuivre la coopération bilatérale dans le domaine de la défense. La Biélorussie sera aussi le premier pays étranger à bénéficier du vaccin russe contre le Covid-19, a fait savoir Vladimir Poutine.

Lire aussi:

La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Tags:
frontière, rencontre, Sotchi, Alexandre Loukachenko, Vladimir Poutine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook