International
URL courte
9943
S'abonner

Le Président américain a assuré que d'autres pays arabes envisageaient de signer des accords avec Israël, à l'instar des Émirats arabes unis et Bahreïn.

Donald Trump a déclaré que «cinq ou six pays» arabes supplémentaires s'apprêtaient à conclure des accords de normalisation de relations avec Israël, rapporte l'AFP.

«Nous avons au moins cinq ou six pays qui vont nous rejoindre très bientôt, nous leur parlons déjà», a fait savoir le Président américain dans le Bureau ovale en compagnie du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou.

«Je pense qu'Israël n'est plus isolé», a continué M.Trump.

Accords historiques signés à Washington

Le dirigeant américain n'a pas toutefois nommé les États en question. Or, les sources palestiniennes citées par l'AFP font référence à l'État d'Oman, du Soudan, de la Mauritanie et du Maroc.

Plus tard dans la journée, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a signé à la Maison-Blanche des accords historiques de normalisation avec les Émirats arabes unis et Bahreïn, qui reconnaissent désormais l'État hébreu.

Lire aussi:

Les États-Unis cherchent à former une coalition contre le Nord Stream 2
Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
L’étrange liquide découvert dans une ancienne tombe en Chine identifié
Tags:
Oman, normalisation, Israël, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook