International
URL courte
Par
25909
S'abonner

Présent au MIPIM Urban forum, Nicolas Sarkozy a évoqué le sujet de l’urbanisation et a déclaré être «impressionné» par Moscou qui a su à la fois «conserver son patrimoine historique et devenir l’une des villes les plus modernes du continent européen».

L'ancien Président Nicolas Sarkozy s’est félicité des changements survenus à Moscou lors du MIPIM-2020, le plus grand marché international des professionnels de l’immobilier, qui se tient du 14 au 17 septembre à Paris. La capitale russe a su préserver son patrimoine historique tout en devenant l'une des villes les plus modernes d’Europe, a-t-il affirmé.

Selon lui, Moscou est la ville qui l’a «épaté dans sa capacité à changer».

«Je vais à Moscou deux ou trois fois par an depuis des années. Pour ceux qui connaissent la Russie et qui ont été à Moscou, je suis impressionné par la façon dont Moscou a su conserver son patrimoine historique et devenir l’une des villes les plus modernes du continent européen», a-t-il déclaré.

Pour Nicolas Sarkozy, c’est un phénomène «exceptionnel».

«Je ne parle pas simplement du nouveau métro. Ils ont été un peu plus vite que nous», a-t-il ajouté en souriant.

Il a toutefois souligné que c’était un point de vue «très personnel».

Prix des MIPIM Awards 2020

Le Palais de gymnastique rythmique Irina Viner-Usmanova de Moscou a été élu Meilleure infrastructure sportive et culturelle à l’occasion des MIPIM Awards 2020, le 15 septembre à Paris.

Ce bâtiment imposant aux murs de verre bâti en 2019 se distingue notamment par son toit en forme de ruban, l’un des cinq engins utilisés en gymnastique rythmique, Irina Viner-Usmanova étant la présidente de la Fédération russe de cette discipline sportive et l’entraîneuse de l’équipe nationale russe.

Lire aussi:

Violente agression d'un adolescent à Paris: une vidéo se propage sur la Toile
Taïwan annonce l'incursion dans son espace aérien de huit avions bombardiers et de quatre avions de chasse chinois
Le célèbre journaliste Larry King est décédé
Failles dans la gestion de la crise sanitaire: «C’est Bruxelles qui a sacrifié l’hôpital public français!»
Tags:
patrimoine culturel, Nicolas Sarkozy, Moscou
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook