International
URL courte
Par
171824
S'abonner

«L'ère de la pression constante sur la Russie» appartient au passé et considérer aujourd’hui que la Russie va jouer de toute manière selon les règles de l’Occident est son «erreur majeure», a affirmé Sergueï Lavrov dans une interview accordée à RTVI.

Penser que la Russie suivra de toute façon les règles occidentales un jour est une «erreur majeure», a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

Sergueï Lavrov (photo d'archives)
© Sputnik . Service de presse du ministère russe des Affaires étrangères

«L'ère de la pression constante sur la Russie, [qui] a commencé en même temps que la période qui a suivi la chute de l'Union soviétique, au cours de laquelle l'Occident considérait que la Russie était "dans sa poche", est passée irrévocablement», estime le diplomate russe.

«Nous n'avons jamais eu le plaisir d'avoir une mauvaise relation avec quelqu'un. Nous n'avons pas le plaisir de faire des déclarations dans lesquelles nous jugeons durement la position occidentale. Nous essayons toujours de trouver des compromis, mais il y a des situations où il est très difficile d'éviter de parler directement et d’éviter d’évaluer directement ce que nos amis occidentaux font», a précisé Lavrov.

Une «erreur majeure»

De nombreux politologues russes disent maintenant, selon le ministre, qu'il est temps pour la Russie d'arrêter de mesurer ses actions à l’aune de ce que l'Occident propose, de cesser d'aimer l'Occident à tout prix.

«Le fait que l’Occident, soit librement soit involontairement, nous pousse à faire cette analyse est évident pour moi. C'est probablement involontaire. Mais considérer que la Russie jouera de toute façon selon les règles occidentales est une erreur majeure, de même que de traiter la République populaire de Chine avec la même ancienne unité de mesure», a déclaré le ministre.

Lire aussi:

Deux bus attaqués par une trentaine de délinquants près de Conflans après la mort d’un homme abattu par la police
Des policiers déjouent in extremis une embuscade qui leur a été tendue à Grenoble
Trump claque la porte d'une interview télévisée, dénonçant le ton des questions - vidéo
Tags:
politique, Sergueï Lavrov
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook