International
URL courte
Par
154109
S'abonner

Après avoir donné deux mauvaises réponses aux questions de son enseignant dans la province chinoise du Sichuan, une écolière de 10 ans a été mise sur les genoux et frappée à la tête en guise de punition. Elle a été transportée à l’hôpital où elle est décédée.

Un enseignant de mathématiques de la province chinoise du Sichuan a frappé à mort une fillette de 10 ans lors de la leçon, rapporte le journal Sing Tao Daily.

Le drame s’est produit vers neuf heures du matin, le 10 septembre. L’enseignant a posé deux questions auxquelles l’écolière n’a pas pu donner de bonnes réponses. En guise de punition, il l’a mise sur les genoux et a commencé à tirer ses oreilles et à la frapper à la tête.

Habitude des violences

Selon sa sœur jumelle, qui est dans la même classe, l'élève n'a pas pu se lever pendant la punition et n'a pu regagner sa place qu'avec l'aide de camarades. Plus tard, l’enseignant a appelé sa grand-mère afin de lui demander de venir la chercher.

Celle-ci a constaté que sa petite-fille ne pouvait ni parler ni ouvrir les yeux. Elle a été emmenée à l'hôpital où elle est décédée. Selon la grand-mère, elle avait très peur d'assister aux cours de ce professeur car il avait souvent recours à la violence.

Lire aussi:

Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Erdogan appelle les Turcs à boycotter les produits français et assure que Macron doit aller chez le psychiatre
«Rien ne nous fera reculer, jamais»: Macron fait montre de fermeté suite aux appels au boycott et aux propos d’Erdogan
Tags:
meurtre, province du Sichuan, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook