International
URL courte
Par
15625
S'abonner

Alors que le nombre de cas de coronavirus augmente en Europe, un représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a dit à Sputnik que cela était généralement lié au non-respect des mesures de protection. Il a par ailleurs noté la nécessité d’effectuer un contrôle accru.

L’aggravation de la situation épidémiologique dans les pays des Balkans en Europe est liée au non-respect des mesures de protection contre le coronavirus et nécessite un contrôle accru des autorités, a déclaré à Sputnik un représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans la ville serbe de Belgrade.

«Nous sommes confrontés à une situation épidémiologique grave non seulement dans la région, mais dans toute l'Europe, il est important que tous les pays réagissent à la situation avec des mesures sanitaires adéquates, de manière coordonnée et décisive. Cela signifie la vérification des cas présumés, des liens entre eux, la quarantaine pour les personnes en contact, le maintien de la distance si nous ne pouvons pas porter de masque, le respect de l'hygiène respiratoire et des mains», a expliqué le représentant de l'OMS.      

Selon lui, la dégradation de la situation a lieu à cause du non-respect des mesures de protection en particulier dans les stades, les boîtes de nuit, les lieux religieux et pendant les festivités et autres rassemblements de masse.

«La prévention et le contrôle de l'infection sont devenus un défi majeur pour certains États», a-t-il souligné.

La situation dégrade dans l’Hexagone

Le nombre de cas en Europe remonte nettement depuis plusieurs semaines, notamment en Espagne et en France. Ces derniers jours, le nombre journalier de nouveaux cas de Covid-19 a augmenté dans l’Hexagone. Le 19 septembre il a atteint 13.498, selon les chiffres de Santé publique France. Il s’agit d’un nouveau record depuis le début de l’épidémie, dont le bilan s’établit à 442.194 cas. 

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Tags:
Europe, Covid-19, OMS
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook