International
URL courte
Par
358142
S'abonner

Les États-Unis devraient augmenter le nombre de bombardiers stratégiques pour contrer la Russie et la Chine dans un conflit éventuel, selon Defense One.

L'armée de l'air américaine a besoin de davantage de bombardiers stratégiques pour faire face à la Russie et à la Chine dans un conflit éventuel, avance le site Defense One.

Si à l'époque de la guerre froide les Américains avaient construit un nombre impressionnant de bombardiers, à l'heure actuelle beaucoup d'entre eux ont vieilli.

En 2050, le B-52 sera ainsi mis hors service et l'US Air Force n'aura à sa disposition que 100 B-21. Cependant les experts estiment que les États-Unis auraient besoin de 225 bombardiers.

Cette quantité permettrait de détruire les avant-postes chinois et de surmonter le système de défense antiaérien de Kaliningrad.

Gage de victoire

Selon Defense One, un gage de victoire réside dans l'utilisation massive de B-1 Lancer et de B-52 Stratofortress car ils sont capables d'embarquer plus d'armes que les bombardiers furtifs B-2 Spirit et B-21 Raider, ainsi que les chasseurs.

«Même si les États-Unis ont des bases et des alliés dans la région, le grand nombre d'armes additionnelles nécessaires, par exemple pour vaincre les défenses aériennes intégrées de Kaliningrad exigerait une participation importante des bombardiers», indique Defense One.

Au lieu de moderniser des aéronefs obsolescents, l'armée de l'air a besoin d'un bombardier stratégique lourd nouveau qui pourrait embarquer un grand nombre d'ogives, résume Defense One.

En août dernier, des experts américains avaient comparé le Tu-160 russe et le B-1B Lancer américain. Ils avaient constaté que l'avion russe devançait le bombardier américain en termes de vitesse, de taille et de capacité de charge.

Lire aussi:

Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
Darmanin «choqué» par les rayons de la cuisine communautaire dans les hypermarchés
Tags:
bombardier, Kaliningrad, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook