International
URL courte
Par
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (107)
9238
S'abonner

Dans un post Instagram, l’opposant russe Alexeï Navalny a raconté ses premières actions et sensations après qu’il s’est réveillé de son coma artificiel au sein de l’hôpital berlinois de la Charité.

«On peut difficilement appeler ça "souvenir", mais plutôt un ensemble des toutes premières sensations et émotions», a expliqué l'opposant russe.

Immédiatement après sa sortie du coma, Navalny ne comprenait rien, ne reconnaissait personne et ne pouvait pas parler. Il se souvient seulement d’attendre qu’«elle» (sa femme) vienne sans même réaliser qui elle était et à quoi elle ressemblait. Il a expliqué que son regard était flou, et que même s'il pouvait voir quelque chose il était toujours incapable de se souvenir.

«Elle redressait très confortablement mon oreiller. Elle n'a pas un ton calme et sympathisant. Elle parle joyeusement et rit», a écrit Navalny.
Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Алексей Навальный (@navalny)

Il a mentionné que leur couple avait fêté son 20e anniversaire de mariage le 26 août, ajoutant qu'il avait ressenti des émotions positives lors de la visite de son épouse, ce qui avait accéléré le processus de rétablissement.

C'est le 15 septembre qu'Alexeï Navalny s’est adressé pour la première fois à ses abonnés sur Instagram depuis le 20 août, date à laquelle il a été victime du malaise nécessitant son hospitalisation. Il a ainsi publié une photo de lui en compagnie de sa famille depuis son lit d’hôpital à Berlin.

Hospitalisation de Navalny

Navalny est sorti de son coma le 7 septembre et son état de santé s’est amélioré depuis, selon les médecins allemands. Lundi 14 septembre, l’hôpital universitaire de la Charité dans lequel il se trouve depuis le 22 août a confirmé qu’il pouvait se passer d’assistance respiratoire et se lever tout seul de son lit.

Victime d’un malaise dans un avion le 20 août, il a été hospitalisé d’urgence à Omsk, en Russie, avant d’être transféré en Allemagne deux jours plus tard.

Hypothèse d’un empoisonnement

Les analyses d’un laboratoire allemand, ainsi que de deux autres établissements indépendants européens, ont conclu à un empoisonnement par un agent neurotoxique de type Novitchok. Ces informations ont mené à une détérioration des relations entre la Russie et l’Occident, si bien que de nouvelles sanctions antirusses ne sont pas exclues.

Moscou a rejeté toute implication dans cette affaire et qualifié ces déclarations d’«absurdes» et d’«inacceptables». Emmanuel Macron a évoqué une «tentative d’assassinat» contre Navalny, des accusations «sans fondement» et «déplacées» pour Vladimir Poutine. Il a également demandé à ce que les résultats officiels des examens soient envoyés à la Russie.

Dossier:
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (107)

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Attaque à Nice: un deuxième homme qui a été en contact avec le tueur placé en garde à vue
Tags:
Russie, empoisonnement, Allemagne, Alexeï Navalny
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook