International
URL courte
Par
1833129
S'abonner

Le secrétaire général des Nations unies a qualifié la pandémie de Covid-19 de «cinquième cavalier de l’Apocalypse» qui galope aujourd’hui dans le monde entier.

La pandémie de nouveau coronavirus est le «cinquième cavalier de l’Apocalypse» qui menace le monde aujourd’hui, estime le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres.

Intervenant devant l’Assemblée générale, M.Guterres a rappelé qu’en janvier dernier il avait nommé «les quatre cavaliers de l’Apocalypse» qui mettaient en péril l’avenir de l’humanité, à savoir les tensions géopolitiques, la crise climatique, la méfiance et, enfin, «le côté obscur du monde numérique».

«Pourtant, le cinquième cavalier se cachait alors dans l’ombre. Depuis janvier, le cavalier de la pandémie de Covid galope dans le monde entier. Il a rejoint les quatre autres cavaliers et accru la force destructrice de chacun d’entre eux», a déclaré le chef de l’Onu.

Progrès mis à mal

Selon lui, la pandémie a davantage mis en évidence les «points faibles» du monde contemporain, dont les inégalités croissantes, la corruption et la menace d’une catastrophe climatique.

«La pandémie a aggravé la situation créée par tous ces facteurs d’injustice, porté un coup aux couches sociales les plus vulnérables et torpillé les progrès atteints au cours des précédentes décennies», a souligné M.Guterres.

Le nouveau coronavirus a fait plus de 965.000 morts à travers le monde, selon les dernières données de l’université Johns-Hopkins aux États-Unis. Le nombre total des cas de Covid-19 approche les 32 millions.

Lire aussi:

Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
L’Union américaine de géophysique s’excuse auprès des scientifiques russes
Tags:
Antonio Guterres, apocalypse, ONU, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook