International
URL courte
Par
11452
S'abonner

Les tentatives de certains pays occidentaux de remettre en question la légitimité du Président Loukachenko ne reflètent pas l'opinion de l'ensemble de la communauté internationale, selon le ministère biélorusse des Affaires étrangères.

Une déclaration du service de presse du ministère biélorusse des Affaires étrangères indique que le peuple biélorusse, seule source du pouvoir et seul interprète de la souveraineté, «a fait son choix» et que le refus de certains pays occidentaux de reconnaître la légitimité du Président Loukachenko ne traduit pas l'opinion de la communauté internationale dans son ensemble.

«Le peuple biélorusse a fait son choix. Ce qui est déterminant. Certaines procédures de légitimation extérieure inventées par certains auteurs sont nulles de tous les points de vue. Nous sommes depuis longtemps un État indépendant reconnu à l'échelle internationale et nous sommes égaux en droits avec tous les autres États dans l'arène internationale», signale le ministère.

Il rappelle par ailleurs que «l'interdiction de s'ingérer dans les affaires intérieures est l’un des principes fondamentaux du droit international fixé par l'article 2 de la Charte de l'Onu».

«C'est pourquoi les Biélorusses élisent le chef d'État, le Parlement et les organes du pouvoir locaux en toute indépendance et sans ingérence extérieure. Le peuple biélorusse n'a pas besoin de "légitimation" de son pouvoir par des "légitimateurs" autoproclamés.»

Entrée en fonction de Loukachenko

Mercredi 23 septembre, Alexandre Loukachenko a officiellement repris ses fonctions de Président. La cérémonie qui n'avait pas été annoncée préalablement s'est déroulée au Palais de l'indépendance.

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a déclaré que l'investiture d'Alexandre Loukachenko était dénuée de légitimité démocratique et conduisait à l'aggravation de la crise en Biélorussie.

Cérémonie d'investiture

Des manifestations se déroulées mercredi 23 septembre en Biélorussie en réaction à l’investiture du Président Alexandre Loukachenko. Des appels à descendre dans la rue ont été lancés sur les chaînes Telegram de l’opposition.

Pavel Latouchko, membre de la présidence du Conseil de coordination de l'opposition, et Svetlana Tikhanovskaïa, candidate de l’opposition à la présidentielle, ont d’ores et déjà déclaré qu'ils ne reconnaissaient pas l'investiture d’Alexandre Loukachenko.

Lire aussi:

Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Erdogan appelle les Turcs à boycotter les produits français et assure que Macron doit aller chez le psychiatre
«Rien ne nous fera reculer, jamais»: Macron fait montre de fermeté suite aux appels au boycott et aux propos d’Erdogan
Tags:
légitimité, Alexandre Loukachenko, Biélorussie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook