International
URL courte
Par
4270
S'abonner

Constatant de hauts risques relatifs à la confrontation massive dans le domaine numérique, Vladimir Poutine a appelé Washington à remettre à zéro les relations russo-américaines en matière de sécurité de l’information.

Le Président russe s’est adressé aux États-Unis avec la proposition d’adopter une série de mesures concrètes pour éviter «une confrontation massive» dans le domaine des technologies de l’information, indique un communiqué du Kremlin publié ce vendredi 25 septembre.

Vladimir Poutine a notamment suggéré de rétablir «un dialogue régulier à grande échelle» entre les deux parties pour garantir la sécurité à un niveau élevé dans le domaine.

Il a, en outre, estimé nécessaire de soutenir le fonctionnement continu et efficace des canaux de communication entre les services responsables de la réduction du danger nucléaire, les équipes de réponse rapide aux incidents informatiques et les haut fonctionnaires en charge des questions de la sécurité numérique.

Un nouvel accord

Par analogie avec l'accord soviéto-américain en vigueur sur la prévention des incidents en haute mer et dans l'espace aérien, le Président russe avance l’idée d’élaborer et conclure conjointement un accord intergouvernemental pour prévenir des incidents dans le domaine numérique.

«M'adressant à tous les pays, y compris aux États-Unis, je propose de parvenir à la conclusion d'un accord mondial qui prévoit un engagement politique des États de ne pas être les premiers à se frapper les uns contre les autres en utilisant les technologies de la communication et de l'information.»

Finalement, Vladimir Poutine appelle Washington à «échanger des garanties de non-ingérence dans les affaires internes de chacun, y compris les processus électoraux», à l’aide des technologies numériques.

Tout cela permettra, conclut le Président russe, d’accroître le niveau de confiance entre les États, et contribuera à la sécurité et la prospérité des peuples russe et américain ainsi qu’à la construction d’une paix mondiale dans l'espace de l'information.

Lire aussi:

Un automobiliste fonce sur une foule en Allemagne, un mort et des blessés
Attentat de Nice: «c’est le début de la guerre civile en France»
L'identité de l'auteur de l'attaque à Notre-Dame de Nice établie
Tags:
Donald Trump, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie, Washington
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook