International
URL courte
Par
Nouvelle escalade dans le Haut-Karabakh (88)
272344
S'abonner

Un conflit majeur impliquant Erevan et Bakou pourrait entraîner l'intervention de la Turquie. Selon le ministère turc des Affaires étrangères, son pays est prêt à soutenir l'Azerbaïdjan «sous la forme que ce dernier souhaite».

Le ministère turc des Affaires étrangères a condamné ce 27 septembre les actions de l'Arménie envers l'Azerbaïdjan et s'est déclaré prêt à lui apporter son soutien:

«Nous condamnons sévèrement l'attaque de l'Arménie contre l'Azerbaïdjan qui est une violation flagrante du droit international et qui a entrainé des victimes civiles [...]. L’Azerbaïdjan utilisera bien entendu son droit à la légitime défense pour protéger son peuple et son intégrité territoriale. La Turquie soutient totalement l'Azerbaïdjan dans ce processus. Nous soutiendrons l'Azerbaïdjan sous la forme que ce dernier souhaite», indique un communiqué relayé par la présidence turque.

Nouvelle escalade des tensions

Une nouvelle escalade des tensions a été signalée par les parties azerbaïdjanaise et arménienne dans la région du Haut-Karabakh ce 27 septembre.

Le porte-parole du Président du Haut-Karabakh a rapporté que des localités pacifiques ainsi que la capitale Stepanakert avaient été soumises à des tirs d'artillerie par la partie azerbaïdjanaise et a appelé la population à se mettre à l'abri. Le médiateur du Haut-Karabakh a signalé des morts et des blessés parmi la population civile.

La partie arménienne a rapporté avoir abattu deux hélicoptères et trois drones azerbaïdjanais.

Pour sa part, le ministère azerbaïdjanais de la Défense, qui dénonce aussi des pertes parmi la population civile, a déclaré avoir lancé une «contre-offensive», tout en précisant que son armée ne pilonnait pas la population civile arménienne.

Conflit depuis près de 30 ans

Situation dans le Haut-Karabakh en 2016
© Sputnik . PAN Photo/Vagan Stepanyan
Le conflit pour le contrôle de la zone du Haut-Karabakh court entre les deux pays depuis près de 30 ans. La région azerbaïdjanaise avait unilatéralement proclamé son indépendance en 1991, avec le soutien de l’Arménie.

Les tensions entre les deux pays se sont notamment intensifiées à la suite d’une escarmouche du 12 juillet ayant fait deux morts dans les rangs de l’armée azerbaïdjanaise, selon les éléments présentés par Bakou.

Les belligérants se sont accusés mutuellement d’avoir déclenché les hostilités.

Dossier:
Nouvelle escalade dans le Haut-Karabakh (88)

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Tags:
tensions, Arménie, Azerbaïdjan, Haut-Karabakh, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook