International
URL courte
Par
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (107)
14330
S'abonner

«Une rencontre privée et une conversation avec la famille»: Alexeï Navalny a confirmé qu’Angela Merkel lui avait rendu visite lorsqu’il était hospitalisé à Berlin. Cette information avait été plus tôt diffusée par le quotidien allemand Spiegel.

Alexeï Navalny a réagi à l’information communiquée le 27 septembre par le Spiegel, selon laquelle Angela Merkel était venue le voir quand il se trouvait à l’hôpital berlinois de la Charité. Selon le quotidien allemand, la visite de la chancelière était «secrète».

«La rencontre a eu lieu, mais il ne faut pas l'appeler "secrète". C’était plutôt une rencontre privée et une conversation avec la famille», a déclaré sur Twitter M.Navalny.

L’opposant s’est également dit «très reconnaissant envers la chancelière Merkel de [lui] avoir rendu visite à l’hôpital», qu’il a d’ailleurs quitté le 22 septembre en raison de l’amélioration de sa santé.

Le Spiegel avait en outre précisé que cette visite était un signe de solidarité vis-à-vis de l’opposant.

Affaire Navalny

Alexeï Navalny a été hospitalisé à Omsk le 20 août après avoir fait un malaise à bord d’un avion. Les médecins russes ont réalisé des analyses et conclu qu’il s’agissait d’un trouble métabolique, ajoutant qu’aucune trace de poison n'avait été retrouvée dans son sang et son urine.

Sergueï Lavrov
© Sputnik . Service de presse du ministère russe des Affaires étrangères

L’opposant a ensuite été transféré par avion en Allemagne où il a été admis à l’hôpital universitaire de la Charité de Berlin.

Quelque jours plus tard, le gouvernement allemand a affirmé, se référant à des médecins militaires, qu’il avait été empoisonné avec une substance de type Novitchok. Berlin a par la suite déclaré que les conclusions des experts allemands avaient été confirmées par des laboratoires suédois et français.

Le Kremlin a pour sa part déclaré que Berlin n'avait pas informé Moscou de ses conclusions. Le ministère russe des Affaires étrangères a ajouté que la Russie attendait une réponse de l'Allemagne à sa demande officielle sur cette situation. 

Le 23 septembre, la Charité a fait savoir qu’Alexeï Navalny avait quitté l’établissement la veille, que son état s’améliorait et qu’une rémission complète était possible.

Dossier:
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (107)

Lire aussi:

Une enseignante menacée par ses élèves à Toulouse pour avoir abordé le port du voile en France
Vitres brisées, tags, menaces: des mosquées ciblées à Bordeaux et Béziers - images
Comment éviter l’«effondrement» de la France qui vient? Laurent Obertone donne ses 10 lois «pour vaincre» – vidéo
Tags:
Berlin, hôpital, Alexeï Navalny, Angela Merkel
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook