International
URL courte
Par
54112
S'abonner

L’ex-porte-parole de l’Alternative pour l’Allemagne a tenu des propos polémiques, au cours d’un entretien privé avec des journalistes, selon l’hebdomadaire Die Zeit. Filmé en caméra caché, il a déclaré que les migrants pouvaient être «abattus» ou «gazés». Il avait déjà tenu des propos controversés par le passé.

Christian Lüth, ancien porte-parole du parti Alternative pour l’Allemagne (AfD), a créé la polémique après des propos tenus en «off» avec des journalistes, rapporte l’hebdomadaire allemand Die Zeit.

Invité dans un bar pour une conversation censée rester privée, le membre de l’AfD a notamment pris position sur la question des migrants. Expliquant que leur venue en Allemagne était paradoxalement une bonne chose pour le parti, Christian Lüth a ensuite déclaré: «Nous pourrons encore leur tirer dessus après. Ce n’est pas du tout un problème. Ou du gaz, ou tout ce que vous voulez».

Les enregistrements cachés ont été réalisés par des journalistes pour un documentaire qui sera diffusé lundi 28 septembre. Ce film ne nomme pas directement Christian Lüth pour des raisons juridiques, mais la rédaction de Die Zeit assure qu’il s’agit bien de lui.

Les propos ont été capturés en février 2020, à l’époque où Christian Lüth était encore porte-parole de l’AfD, précise l’hebdomadaire allemand.

Déjà suspendu après s’être dit «fasciste»

Christian Lüth avait été suspendu de son poste de porte-parole de l’AfD en avril après une autre controverse. Il s’était en effet décrit comme «fasciste» et avait mis en avant des «origines aryennes», faisant référence à un membre de sa famille officier dans la Marine de guerre du Troisième Reich.

L’homme politique occupait alors le poste de porte-parole du groupe parlementaire de l’AfD depuis 2017, année où le parti est entré au Bundestag.

Lire aussi:

Erdogan appelle les Turcs à boycotter les produits français et assure que Macron doit aller chez le psychiatre
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
«Rien ne nous fera reculer, jamais»: Macron fait montre de fermeté suite aux appels au boycott et aux propos d’Erdogan
Tags:
fascisme, Allemagne, migrants, Alternative pour l'Allemagne (AfD)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook