International
URL courte
Par
143
S'abonner

Malgré l’appel d’Emmanuel Macron à reprendre les séances plénières de l'assemblée législative au siège du Parlement européen, le président de l’institution David Sassoli a annoncé ce lundi 28 septembre que la prochaine session aurait lieu à Bruxelles et non à Strasbourg.

La session du Parlement européen début octobre se tiendra à Bruxelles et non à Strasbourg à cause de la pandémie, a annoncé lundi 28 septembre son président David Sassoli.

«Malheureusement, étant donné la récente hausse du taux de transmission du virus en France, y compris dans le département du Bas-Rhin, et dans un souci de santé publique, nous devons reconsidérer le déplacement des députés et employés du Parlement européen, à quelques jours de la première session parlementaire d'octobre», a-t-il expliqué.

Dans un courrier daté du 23 septembre et révélé hier par les Dernières nouvelles d'Alsace, Emmanuel Macron a appelé David Sassoli à reprendre les sessions plénières à Strasbourg où les eurodéputés ne siègent plus depuis sept mois en raison de l’épidémie.

D’après le locataire de l’Élysée, son pays «déplore profondément» la décision de ne pas tenir la session plénière de septembre à Strasbourg «auquel la France est indéfectiblement attachée». Emmanuel Macron a reconnu que la situation sanitaire était «difficile» mais a estimé qu’elle l’était tout autant à Bruxelles qu’à Strasbourg.

Lire aussi:

Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Erdogan appelle les Turcs à boycotter les produits français et assure que Macron doit aller chez le psychiatre
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Tags:
Strasbourg, Parlement européen, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook