International
URL courte
Par
2134
S'abonner

Des traces du virus responsable du Covid-19 ont été détectées dans l'eau du lac Supérieur aux États-Unis, une première depuis le début de la pandémie.

Une équipe de chercheurs dirigée par Richard Melvin de la faculté de médecine de l'université du Minnesota a identifié le virus responsable du Covid-19 dans le lac Supérieur, sur les plages populaires de Duluth, rapporte StarTribune.

Les chercheurs testent des échantillons d'eau chaque week-end depuis juillet sur huit plages de Duluth, cherchant à comprendre comment le virus agit dans l’eau du lac et s’il peut s’y propager. Les premières traces du virus ne sont apparues dans des échantillons prélevés les 11 et 18 septembre.

«L'équipe de recherche décrit le niveau de détection comme 10.000 fois plus bas que les niveaux observés dans les eaux usées», indique la faculté de médecine de l'université du Minnesota.

«Sachant maintenant que nous pouvons le trouver dans l'eau du lac, cela pourrait être un autre indicateur de la prévalence du virus dans la population qui vit à cet endroit. C'est une indication de ce qui se passe dans la population qui vit à proximité», explique pour sa part le Dr Melvin.

Les chercheurs n'ont pas encore de réponse sur les raisons de l’apparition du virus dans l’eau qu’à partir du mois de septembre, alors que des baigneurs étaient présents durant tout l’été.

Fournir des informations claires et scientifiquement fondées

«C'est mystérieux», répond Richard Melvin.

Les analyses de l’eau se poursuivront grâce à un financement supplémentaire de l’organisme Minnesota Sea Grant qui a fourni 10.000 dollars pour lancer le projet.

«Nous voulons fournir des informations claires et scientifiquement fondées que les citoyens, les fonctionnaires et les propriétaires d'entreprises pourraient utiliser pour prendre des décisions éclairées sur les activités liées à l'eau», a détaillé le Dr Melvin à la télévision locale Kare 11.

Les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) ont précédemment affirmé qu'il n'y avait «aucune preuve que le SRAS-CoV-2, le virus qui cause le Covid-19, puisse se propager aux personnes par exposition à l'eau» dans les océans, les lacs et autres plans d'eau naturels.

Lire aussi:

Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
Darmanin «choqué» par les rayons de la cuisine communautaire dans les hypermarchés
Tags:
virus, lacs, Minnesota
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook