International
URL courte
Par
27968
S'abonner

L’eurodéputée Petra De Sutter, nommée vice-chef du nouveau gouvernement belge, est devenue la première transgenre à accéder à un tel poste en Europe.

À l’issue de 16 mois de crise politique, la Belgique s’est finalement dotée d’un gouvernement. Parmi les membres du nouveau cabinet figure notamment la néerlandophone Petra De Sutter, nommée ministre de la Fonction publique et des entreprises publiques et vice-Première ministre. Ancienne sénatrice, elle est la première transgenre à accéder à un tel poste en Europe.

Eurodéputée verte et gynécologue de formation, Mme De Sutter dirige le département de Médecine reproductive de l’université de Gand. Suite à sa nomination, elle a remercié son parti et promis de mettre tout en œuvre pour «relancer notre pays» et assurer «un nouvel avenir pour tout les Belges».

Huit femmes aux postes ministériels

Le nouveau gouvernement est officiellement entré en fonction jeudi 1er octobre en prêtant serment devant le roi Philippe. Dirigé par le libéral flamand Alexander De Croo, le gouvernement compte 14 ministres et cinq secrétaires d’État.

Au total, huit portefeuilles ministériels, dont celui des Affaires étrangères, de l’Intérieur et de la Défense, sont revenus à des femmes.

La socialiste Ludivine Dedonder, ex-journaliste sportive, est ainsi devenue la première femme nommée ministre de la Défense dans l’histoire du royaume.

Lire aussi:

«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Vitres brisées, tags, menaces: des mosquées ciblées à Bordeaux et Béziers - images
Une enseignante menacée par ses élèves à Toulouse pour avoir abordé le port du voile en France
Tags:
transgenre, gouvernement, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook