International
URL courte
Par
83810
S'abonner

Le secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres, a mis en garde contre le risque d’une guerre nucléaire mondiale alors que certains pays considèrent les armes nucléaires comme un moyen incontournable de garantir leur sécurité nationale.

Le monde vit toujours dans l'ombre d'une catastrophe nucléaire et le processus d’élimination complète des armes nucléaires stagne, a déclaré vendredi 2 octobre le secrétaire général de l'Onu, Antonio Guterres, lors d'une réunion de l'Assemblée générale consacrée à l'élimination des armes nucléaires.

«Soixante-quinze ans après la fondation de l'Onu et les horribles bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki, le monde continue de vivre à l'ombre d'une catastrophe nucléaire», a indiqué M.Guterres.

Certains États estiment que les armes nucléaires sont vitales pour leur sécurité nationale et leur survie, a-t-il noté avant de souligner que l’élimination des armes nucléaires était essentielle à la préservation de la vie sur Terre.

«Malheureusement, on n’avance point vers l’élimination totale des armes nucléaires et risque même de reculer», a affirmé le secrétaire général.

Lire aussi:

Elections législatives russes: à l'ambassade de Paris, c'est le rush! - vidéo
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Tags:
désarmement, armes nucléaires, non-prolifération des armes nucléaires, Antonio Guterres, ONU, guerre nucléaire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook