International
URL courte
Par
Nouvelle escalade dans le Haut-Karabakh (88)
84424
S'abonner

L'Azerbaïdjan a accusé ce 4 octobre les forces arméniennes de bombarder la deuxième ville du pays, celle de Ganja. Le résultat de cette attaque a été relayé sur le Net par le conseiller de la présidence azerbaïdjanaise.

Le conseiller de la présidence azerbaïdjanaise, Hikmet Hajiyev, a publié sur Twitter une vidéo montrant le «résultat des attaques massives de missiles de l'Arménie contre des zones résidentielles denses» de la ville de Gandja.

La séquence montre plusieurs personnes se masser près de bâtiments détruits.

​«L'Azerbaïdjan conserve son droit de prendre des mesures adéquates contre des cibles militaires légitimes pour défendre les civils et imposer la paix à l'Arménie. Quatre nouveaux missiles viennent de frapper Gandja», a-t-il encore tweeté.

Les tensions s’intensifient

Les autorités de la république autoproclamée du Haut-Karabakh ont annoncé ce 4 octobre avoir frappé des installations militaires dans des villes azéries suite à un nouveau pilonnage de Stepanakert et détruit l’aérodrome militaire de Gandja. Bakou accuse l'Arménie de procéder à des tirs, ce qu’Erevan dément.

Deuxième ville d'Azerbaïdjan, Ganja est située à environ 100 kilomètres au nord de Stepanakert, capitale du Haut-Karabakh, et à 80 kilomètres de la ville arménienne de Vardenis.

Dossier:
Nouvelle escalade dans le Haut-Karabakh (88)

Lire aussi:

La nouvelle carte du couvre-feu en France publiée par les autorités
Tariq Ramadan mis en examen pour viols sur une cinquième femme
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Tags:
bombardement, Haut-Karabakh, Arménie, Azerbaïdjan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook