International
URL courte
Par
Nouvelle escalade dans le Haut-Karabakh (88)
376956
S'abonner

Lors des combats transfrontaliers dans le Haut-Karabakh entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, Erevan a annoncé avoir détruit des camions azerbaïdjanais. Selon la porte-parole de la Défense arménienne, des soldats se trouvaient à l’intérieur.

La porte-parole du ministère arménien de la Défense, Chouchan Stepanian, a relayé sur son compte Facebook la destruction de camions azerbaïdjanais avec, comme elle l’affirme, des soldats dedans.

La vidéo montre des attaques menées sur deux camions dans une région montagneuse. Après avoir été touchés, les véhicules s’explosent.

«Destruction de véhicules transportant des soldats azerbaïdjanais», a écrit Chouchan Stepanian.

La porte-parole de la Défense arménienne a également publié une vidéo des récentes frappes sur la capitale de la république autoproclamée du Haut-Karabakh, Stepanakert. La première séquence dévoile les sirènes anti-aériennes se déclencher, alors que la deuxième partie montre les dommages: des véhicules civils et des maisons détruites, des cratères d'obus.

«L'Azerbaïdjan conserve son droit de prendre des mesures adéquates»

Depuis le 27 septembre, le Haut-Karabakh est le théâtre de nouveaux affrontements entre les armées arménienne et azerbaïdjanaise. Les pays se sont mutuellement accusés d’attaques. La loi martiale a été décrétée en Arménie et dans plusieurs régions d’Azerbaïdjan. Plusieurs villes ont été visées par des attaques à la roquette. Les parties en conflit font état de centaines de victimes.

Le 4 octobre, après que la capitale de la république autoproclamée du Haut-Karabakh a été de nouveau pilonnée par Bakou, les forces de cette dernières ont répliqué en tirant sur plusieurs localités d’Azerbaïdjan, dont Gandja, deuxième ville du pays. Selon les autorités azéries, «l'Azerbaïdjan conserve son droit de prendre des mesures adéquates contre des cibles militaires légitimes pour défendre les civils et imposer la paix à l'Arménie».

Dossier:
Nouvelle escalade dans le Haut-Karabakh (88)

Lire aussi:

Erdogan appelle les Turcs à boycotter les produits français et assure que Macron doit aller chez le psychiatre
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
«Rien ne nous fera reculer, jamais»: Macron fait montre de fermeté suite aux appels au boycott et aux propos d’Erdogan
Tags:
soldats, camion, Haut-Karabakh, Azerbaïdjan, Arménie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook