International
URL courte
Par
Les tensions dégénèrent en guerre dans le Haut-Karabakh (octobre 2020) (69)
6213218
S'abonner

Vladimir Poutine est au courant de l’appel formulé par un homme d’affaires à intervenir dans la situation au Haut-Karabakh, a confirmé son porte-parole et d’ajouter que les efforts de Moscou étaient déployés en faveur d’un cessez-le-feu et de la reprise des négociations.

Le Président russe a été informé de l’appel lancé par l’homme d’affaires Ruben Vardanian qui souhaite que la Russie intervienne dans la situation au Haut-Karabakh, rapporte le journal RBC citant le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

Expliquant que le ton émotionnel de ce genre d’appel était clair, il a souligné que tous les efforts de Moscou étaient dirigés sur le cessez-le-feu dans la zone du conflit et la reprise des négociations entre les parties.

«Il est difficile d’imaginer des démarches plus actives que maintenant», a-t-il répondu à la question de savoir si la Russie allait intensifier son activité dans le règlement du conflit.

La veille, l’entrepreneur Ruben Vardanian a enregistré une vidéo dans laquelle il s’est adressé au Président russe. Dans la séquence, il affirme qu’il ne s’agit pas d’un problème arménien et azéri mais d’une «bombe géopolitique à retardement».

Nouvelle spirale du conflit

Depuis le 27 septembre, le Haut-Karabakh est le théâtre de nouveaux affrontements entre les armées arménienne et azerbaïdjanaise. Les pays se sont mutuellement accusés d’avoir lancé des attaques. La loi martiale a été décrétée en Arménie et dans plusieurs régions d’Azerbaïdjan.

Plusieurs pays ont appelé les parties en conflit à faire preuve de retenue. Le 1er octobre, les dirigeants français, russe et américain -coprésidents du groupe de Minsk de l’OSCE- ont condamné dans les «termes les plus forts» cette escalade de la violence, appelant à la «cessation immédiate» des hostilités.

Dossier:
Les tensions dégénèrent en guerre dans le Haut-Karabakh (octobre 2020) (69)

Lire aussi:

Rouée de coups et laissée nue en pleine nuit au bord de la route
Joe Biden commente la lettre laissée par Donald Trump dans le Bureau ovale
Fiasco du vaccin français: «Nous assistons au dépérissement total de l’industrie française»
François de Rugy crée un malaise avec une remarque controversée à Gérald Darmanin à l’Assemblée – vidéo
Tags:
intervention, Vladimir Poutine, Haut-Karabakh
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook