International
URL courte
Par
635522
S'abonner

Les affrontements entre Bakou et Erevan peuvent-ils impliquer Tel-Aviv et Téhéran? D’un côté, Israël entretient des liens étroits avec l’Azerbaïdjan, tandis que de l’autre, l’Iran se méfie de son voisin azéri et soutient davantage l’Arménie. Des alliances en réalité bien plus complexes. Explications.

Si le rôle de la Turquie est capital pour l’Azerbaïdjan et contre l’Arménie, si celui de la Russie comme arbitre l’est autant pour les deux belligérants, d’autres acteurs régionaux entretiennent des alliances moins connues et pourtant primordiales pour leur sécurité ou pour leur économie: l’Iran et Israël.

Téhéran est réputé être davantage proche d’Erevan, notamment pour échanger du gaz contre de l’électricité, mais a récemment rappelé la souveraineté de Bakou sur les régions contestées, tout en appelant au cessez-le-feu.

De l’autre côté, Israël, qui cherche à approfondir ses relations diplomatiques et commerciales avec l’Arménie, vend depuis des années une formidable quantité d’armes à l’Azerbaïdjan, dont des drones kamikazes, et utilise même son territoire comme base avancée dans sa guerre contre l’Iran.

Plus d’informations dans ce nouveau Lignes Rouges en bref.

 

Lire aussi:

Darmanin prédit des «décisions difficiles» pour lutter contre l'épidémie de Covid-19
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Trois scénarios à l'étude au sein de l'exécutif face à l'accélération de l'épidémie
Tags:
Israël, Iran, Turquie, Russie, Azerbaïdjan, génocide arménien, Nouvelle Arménie, Arménie, Haut-Karabakh
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook