International
URL courte
Par
Alexandre Loukachenko sous pression après la présidentielle (29)
23816
S'abonner

Le peuple biélorusse doit «décider de son propre chef» comment régler la situation qui s’est créée dans le pays, a déclaré l’ambassadeur russe aux États-Unis.

Face aux événements en Biélorussie, la partie américaine fera mieux de se tenir à l’écart, insiste l’ambassadeur de Russie à Washington Anatoli Antonov.

«J’ai proposé à nos collègues américains de laisser le peuple biélorusse décider de son propre chef quoi faire, avec qui vivre, comment régler la situation. Je les ai également mis en garde contre tout excès d’enthousiasme face aux événements qui se sont produits en Biélorussie», a fait savoir le diplomate dans un entretien accordé à la chaîne Rossiya 1.

Contestation inédite

La Biélorussie est traversée par un vaste mouvement de contestation populaire depuis l’annonce de la victoire du Président sortant Alexandre Loukachenko à l’élection du 9 août. Les résultats de la présidentielle sont rejetés par l’opposition ainsi que par l’Union européenne, mais reconnus notamment par Moscou.

Lors de sa récente visite dans la capitale russe, M.Loukachenko, qui a effectué cinq mandats présidentiels consécutifs depuis 1994, s’est déclaré prêt à lancer le processus de réforme de la Constitution biélorusse.

Fin septembre, Alexandre Loukachenko a officiellement pris ses fonctions présidentielles, ce qui n’a fait qu’attiser davantage les protestations dans l’ex-République soviétique.

Dossier:
Alexandre Loukachenko sous pression après la présidentielle (29)

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Tags:
ingérence, Russie, Biélorussie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook