International
URL courte
Par
8820
S'abonner

La Suisse a dit vendredi avoir été informée par les autorités françaises qu'une otage suisse détenue au Mali depuis quatre ans était décédée.

«Elle aurait été tuée par les ravisseurs de l'organisation terroriste islamiste Jama'at Nasr al-Islam wal Muslim (Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans, NDLR) il y a environ un mois», a déclaré le département fédéral des Affaires étrangères sur son site.

«Les circonstances exactes de l'assassinat de l'otage suisse ne sont pas encore claires. Les autorités françaises ont été informées de cette exécution par l'intermédiaire de l'otage française récemment libérée», a ajouté le ministère.

Libération de Sophie Pétronin

Sophie Pétronin, 75 ans, a été libérée cette semaine au Mali où elle avait été enlevée en décembre 2016. Elle a regagné Paris vendredi à la mi-journée.

«C'est avec une grande tristesse que j'ai appris la mort de notre concitoyenne», a déclaré le conseiller fédéral et chef de la diplomatie suisse Ignazio Cassis. «Je condamne cet acte cruel et exprime mes plus sincères condoléances aux proches de la victime.»

En collaboration avec les autorités maliennes et d'autres partenaires, les autorités suisses ont travaillé ces quatre dernières années pour que la citoyenne suisse soit libérée et puisse retrouver sa famille. A plusieurs reprises, les membres du Conseil fédéral ont fait pression sur les autorités maliennes pour demander sa libération, a ajouté le ministère.

Lire aussi:

La France recense le plus grand nombre journalier d’admissions en réanimation depuis début novembre
Le chef du Conseil scientifique prévient du risque d'une situation extrêmement difficile dès la mi-mars en France
Emmanuel Macron pourrait annoncer le 3e confinement ce mercredi, selon le JDD
Une voiture de police percute une foule de spectateurs à un rodéo nocturne et roule sur une personne - vidéos
Tags:
Mali, Suisse, otage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook