International
URL courte
Par
Les tensions dégénèrent en guerre dans le Haut-Karabakh (octobre 2020) (69)
1894
S'abonner

Le ministre russe des Affaires étrangères s’est entretenu avec ses homologues arménien et azerbaïdjanais qui ont confirmé l’attachement de leurs pays respectifs au régime de cessez-le-feu dans le Haut-Karabakh. Dans le même temps, les deux parties continuent à s'accuser mutuellement de commettre des «provocations».

Les chefs des diplomaties arménienne et azerbaïdjanaise ont confirmé à Moscou leur attachement aux récentes ententes sur un cessez-le-feu dans le Haut-Karabakh, a fait savoir ce samedi 10 octobre le ministère russe des Affaires étrangères.

Cette annonce a été faite après des entretiens téléphoniques entre le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et ses homologues arménien et azerbaïdjanais, Zohrab Mnatsakanyan et Jeyhun Bayramov.

Dans le même temps, les deux parties continuent à s'accuser mutuellement de commettre des «provocations» le long de la ligne de contact. Un correspondant de Sputnik présent à Stepanakert, capitale de la république autoproclamée du Haut-Karabakh, a fait état de deux explosions entendues dans la ville samedi au soir.

Dix heures de négociations à Moscou

Dans la nuit du 9 au 10 octobre, Bakou et Erevan s’étaient mis d’accord sur un cessez-le-feu dans la région sécessionniste azerbaïdjanaise du Haut-Karabakh, théâtre d’une nouvelle escalade meurtrière depuis le 25 septembre. L’entente a été conclue à l’issue de plus de dix heures de négociations à Moscou.

Auparavant, les dirigeants russe, français et américain avaient exhorté les parties en conflit à mettre fin aux hostilités ainsi qu’à se mettre à la table des négociations sans condition préalable.

Dossier:
Les tensions dégénèrent en guerre dans le Haut-Karabakh (octobre 2020) (69)

Lire aussi:

Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Assassinat de Mohsen Fakhrizadeh: un temps Mossad à Téhéran
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Tags:
cessez-le-feu, Azerbaïdjan, Arménie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook