International
URL courte
Par
15952
S'abonner

L'essentiel de la politique étrangère et intérieure russe consiste surtout à trouver un moyen d’harmoniser les relations internationales et non pas à pointer du doigt un manque de droit moral de l’Occident de prendre des positions de leaders, a expliqué la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangère à la télévision.

Le but de la politique étrangère russe, de même que l’intérieure, ne consiste pas à pointer du doigt l’Occident en disant qu’il n’a aucun droit moral à être leader, a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, sur la chaîne de télévision Rossiya 1 ce dimanche 11 octobre.

Elle a tenu à préciser que la Russie tentait d’harmoniser les relations internationales.

«Ce n'est pas la nature de notre politique étrangère ni de notre politique intérieure de prouver qu'ils [l’Occident, ndlr] n'ont pas le droit moral d'être des dirigeants concernant les droits de l’Homme, ce n'est pas ça. Il s'agit d'harmoniser les relations internationales, de construire une base d'affaires internationale qui permette aux pays avec des systèmes différents, des niveaux de développement différents, de coexister. C’est l'un des objectifs de notre politique étrangère et des objectifs de notre État présent sur la scène internationale», a détaillé Maria Zakharova.

Lire aussi:

Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
Tags:
Occident, Russie, politique, Maria Zakharova
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook