International
URL courte
Par
Manifestations postélectorales au Kirghizstan (11)
0 82
S'abonner

Le Président kirghiz Sooronbaï Jeenbekov a écrit sa lettre de démission, annonce son service de presse ce jeudi 15 octobre.

Suite aux négociations qui ont commencé le 14 octobre, le Président du Kirghizstan Sooronbaï Jeenbekov quitte son poste, fait savoir le service de presse.

«La lettre de démission a été signée par le Président», indique-t-il dans un communiqué.

«Je ne tiens pas au pouvoir. Je ne veux pas rester dans l’histoire du Kirghizstan comme le Président qui a fait couler le sang et ouvert le feu contre ses propres citoyens. C’est pourquoi j’ai pris la décision de démissionner», explique Sooronbaï Jeenbekov dans sa lettre.

Les négociations concernant la démission de M.Jeenbekov ont débuté le 14 octobre, après que Sadyr Jarapov a été nommé Premier ministre. Ce dernier avait promis de faire de son mieux pour que l’actuel Président quitte son poste, une «demande du peuple».

La nouvelle composition du gouvernement

Le 10 octobre, le Parlement kirghiz a approuvé à l’unanimité la nouvelle composition du gouvernement avec en Premier ministre Sadyr Jarapov, opposant libéré de prison par des manifestants à l’aube des rassemblements dans le pays déclenchés après les élections législatives marquées par des accusations de fraude.

L’homme politique a déclaré qu’une réforme constitutionnelle avec la participation de tous les partis politiques du pays était nécessaire.

Des manifestations ont éclaté au Kirghizstan après que les deux partis traditionnels, dont l'un est allié au Président Sooronbaï Jeenbekov, ont été donnés massivement en tête des élections législatives.

Dossier:
Manifestations postélectorales au Kirghizstan (11)

Lire aussi:

Une enseignante menacée par ses élèves à Toulouse pour avoir abordé le port du voile en France
Vitres brisées, tags, menaces: des mosquées ciblées à Bordeaux et Béziers - images
Comment éviter l’«effondrement» de la France qui vient? Laurent Obertone donne ses 10 lois «pour vaincre» – vidéo
Tags:
manifestation, démission, président, Kirghizstan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook