International
URL courte
Par
19904
S'abonner

Ayant élaboré trois vaccins contre le nouveau coronavirus, la Russie est prête à échanger sur son expérience avec des pays de l’Union européenne et à leur fournir ces substances, a indiqué ce lundi 19 octobre la Présidente du Sénat russe, Valentina Matvienko.

La Russie et les pays de l’Union européenne pourraient agir ensemble dans leur lutte contre le Covid-19, a déclaré ce lundi 19 octobre Valentina Matvienko, Présidente du Conseil de la Fédération (chambre haute du Parlement russe), au cours de sa rencontre avec Marija Pejcinovic Buric, secrétaire générale du Conseil de l’Europe.

«Nous sommes ouverts à l’échange d’expérience, pour rendre ces vaccins [accessibles pour les autres pays, ndlr]. Nous les proposons aux autres pays et sommes prêts à les fournir, nous voulons que [ces pays] réagissent de la même façon», a-t-elle indiqué.

La sénatrice a souligné que les vaccins contre le coronavirus «devraient être mis à la disposition de tous les citoyens sans aucune politisation».

Selon elle, durant les premières phases de test, la Russie a été confrontée à «des critiques totalement infondées et biaisées des vaccins russes avant qu'une revue médicale britannique très réputée ne publie un article qui soutenait pleinement l'inocuité et la fiabilité du vaccin russe».

Trois vaccins russes contre le Covid-19

Le premier vaccin élaboré au monde contre le nouveau coronavirus a été enregistré en Russie en août. Conçu par le Centre scientifique d’épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa de Moscou, il a été baptisé Spoutnik V. Ses essais post-homologation ont débuté à Moscou le 7 septembre. Au total, 40.000 volontaires participent aux essais, dont 10.000 se verront administrer un placebo.

Le 14 octobre, le Président Poutine a annoncé l’homologation du deuxième vaccin russe contre le Covid-19, EpiVacCorona, créé par le centre scientifique Vektor de Novossibirsk. Sa production devrait commencer fin octobre. Les essais cliniques post-homologation de ce vaccin se dérouleront dans plusieurs régions russes avec la participation de 40.000 volontaires.

Les résultats des tests du troisième vaccin, créé par le Centre de recherche et de conception de produits immunobiologiques Tchoumakov, seront rendus publics à la mi-décembre, a annoncé le 15 octobre le ministre de la Santé, Mikhaïl Mourachko.

Lire aussi:

Véhicules endommagés, poubelles incendiées, tirs de mortiers d’artifice: nuit agitée pour les policiers de l’Oise
Netanyahou accuse l'Iran de l'attaque d'un navire israélien et promet de riposter
Couvre-feu: Macron demande aux Français de «tenir encore quelques semaines»
Trump évoque «la catastrophe énergétique» aux USA et la dépendance au pétrole russe sous Biden
Tags:
Spoutnik V, vaccin, Valentina Matvienko, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook