International
URL courte
Par
14138
S'abonner

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères a pointé lors d’une table ronde les refus de visa émis par les États-Unis. Les experts russes ne peuvent ainsi participer aux discussions et aux comités de l'Assemblée générale des Nations unies.

Les experts russes envoyés pour participer aux discussions et aux comités de l'Assemblée générale des Nations unies voient leurs demandes de visa refusées, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Verchinine lors d'une table ronde au Conseil de la Fédération, chambre haute du Parlement russe.

«Nous envoyons actuellement nos experts à New York pour telle ou telle discussion, à tel ou tel comité. Je peux dire que tous ne reçoivent pas de visa. Par conséquent, encore une fois, tout cela reste là où s’impose l'impossibilité d'une discussion de travail normale», expose-t-il.

Un nouveau format de la session critiqué

En outre, il a attiré l'attention sur les difficultés concernant la tenue de la session de l'Assemblée générale des Nations unies dans le contexte de la pandémie.

«J'espère que nous ne tiendrons pas de nouveau une telle session. Il n'y aura pas de session sans délégations où il est impossible de s'entendre sur des décisions qui ne font pas consensus et qui suscitent la controverse, ce qui nécessite avant tout un travail minutieux, les yeux dans les yeux», ajoute-t-il.

Des difficultés qui ne datent pas d’hier

Les difficultés rencontrées dans la délivrance de visas américains sont un obstacle régulier lors de la tenue de réunions au siège de l'Onu. Depuis le début de la 74e session de l'Assemblée générale, Washington a refusé de délivrer un visa à plus de 20 délégués russes, y compris pour la participation aux événements de la semaine de haut niveau de septembre.

En juin, l'ambassadeur russe aux États-Unis Anatoli Antonov a indiqué lors d'une interview à un media russe que le problème de la délivrance de visas américains aux diplomates russes n'était toujours pas résolu.

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
Conseil de la Fédération, États-Unis, Russie, ONU
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook