International
URL courte
Par
191871
S'abonner

La République islamique pourrait un jour accepter de normaliser ses relations avec Israël, comme l’ont fait récemment les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Soudan, estime le dirigeant américain.

Il est probable que l’Iran finisse par adhérer aux accords de normalisation entre pays islamiques et Israël, a déclaré ce vendredi 23 octobre Donald Trump.

«Je crois qu’au bout du compte l’Iran pourrait devenir partie prenante de toute cette histoire», a fait savoir le Président américain devant les journalistes.

Plus tôt dans la journée, le Soudan et l’État hébreu avaient convenu, sous la médiation américaine, d’entamer la normalisation de leurs relations diplomatiques. Le Soudan est ainsi devenu le troisième pays arabe à accepter récemment une normalisation de ses rapports avec Israël après les Émirats arabes unis et Bahreïn.

«Cinq autres pays» veulent se joindre à ce processus

Sur sa page Twitter, le Président américain s'était réjoui d'une «énorme victoire pour les États-Unis et pour la paix dans le monde».

Dans le même temps, le locataire de la Maison-Blanche a affirmé que cinq autres pays arabes envisageaient de se joindre à ce processus.

«Nous avons au moins cinq autres pays qui souhaitent s’y associer», a assuré M.Trump. «Nous nous attendons à ce que l’Arabie saoudite soit l’un de ces pays», a-t-il souligné.

Lire aussi:

Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
Caricatures de Mahomet: Daech «prépare des attentats en Europe à Noël», selon un ex-agent du MI6
L’hiver arrive: la France est-elle dans une situation «prérévolutionnaire»?
Tags:
Iran, Donald Trump, Soudan, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook