International
URL courte
Par
Les tensions dégénèrent en guerre dans le Haut-Karabakh (octobre 2020) (69)
18363
S'abonner

Les autorités iraniennes ont annoncé l’envoi de forces terrestres dans les zones limitrophes avec l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le cadre d'exercices militaires. Un déploiement qui fait suite à la montée des tensions dans la région du Haut-Karabakh.

L’Iran a renforcé ses frontières avec l’Arménie et l’Azerbaïdjan, dans le sillage du conflit au Haut-Karabakh, rapporte le service de presse de l’armée iranienne. Des exercices ont été réalisés dans les régions nord-ouest du pays, impliquant des unités d’infanterie, d’artillerie ainsi que des drones.

En visite sur ces zones frontalières, le commandant des forces terrestres, Mohammad Pakpour, a confirmé que des unités des Gardiens de la révolution avait été envoyées sur place «en raison du conflit entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie», rapporte l’agence de presse d’état IRNA. Les troupes ont pour mission de «protéger les intérêts nationaux et [de] maintenir la paix et la sécurité», a-t-il ajouté.

Le haut gradé s’est par la suite rendu dans la région de Khoda Afarin où des tirs de roquettes ont touché le territoire iranien, relate le service de presse de l’armée.

Escalade dans le Haut-Karabakh

Le conflit continue de s’intensifier entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan pour la zone du Haut-Karabakh. Bakou et Erevan s'accusent mutuellement d'avoir provoqué la reprise des hostilités, fin septembre. Les deux pays ont déclaré la loi martiale ainsi qu’une mobilisation totale ou partielle, selon les régions.

Erevan accuse par ailleurs la Turquie de soutenir son adversaire. Le Parquet général d’Arménie a ainsi déclaré à Sputnik disposer d’informations sur la présence de commandos turcs dans la république autoproclamée du Haut-Karabakh.

Les 9 octobre puis 18 octobre, les deux parties avaient convenu d’un cessez-le-feu. Mais les hostilités ont depuis repris, les deux pays s’accusant mutuellement de violations de l’accord.

Dossier:
Les tensions dégénèrent en guerre dans le Haut-Karabakh (octobre 2020) (69)

Lire aussi:

Malgré les avertissements, un tiers des Français prévoient de «partir» pour Noël
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Tags:
frontière, armée, Haut-Karabakh, Azerbaïdjan, Arménie, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook