International
URL courte
Par
29744
S'abonner

Les annonces des États-Unis sur leur volonté de déployer des missiles hypersoniques en Europe créent «les conditions préalables à l’émergence d’une nouvelle crise des missiles» dans la région, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères lors d’un point de presse tenu ce 29 octobre.

Réagissant aux déclarations américaines «cyniques» concernant la volonté des États-Unis de déployer des missiles hypersoniques en Europe, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a déclaré le 29 octobre qu’en agissant ainsi, Washington créait les prémisses d’une nouvelle crise des euromissiles.

«La persistance avec laquelle les États-Unis s’efforcent de créer les conditions préalables à l’émergence d’une nouvelle crise des missiles en Europe ne peut que provoquer un désarroi profond et sincère», estime-t-elle Mme Zakharova.

Des annonces «particulièrement cyniques»

Pour la diplomate, compte tenu de la récente proposition de Vladimir Poutine sur un moratoire mutuel dans le domaine, les annonces américaines sont «particulièrement cyniques». Elle a expliqué que le Président russe avait récemment non seulement réaffirmé l'adhésion de la Russie à un moratoire sur le déploiement de missiles terrestres à moyenne et courte portée en Europe, mais également proposé aux pays de l'Otan un certain nombre «d'idées pratiques» pour vérifier mutuellement le respect de ce rééchelonnement.

Soulignant que le déploiement de missiles précédemment interdits serait une initiative extrêmement risquée et déstabilisante, la porte-parole a appelé à étudier attentivement la proposition russe et à y répondre de manière constructive.

Des missiles en Europe «pour dissuader les Russes»

Pour rappel, intervenant à l’institut Hudson le 28 octobre, Robert O'Brien, conseiller à la Sécurité nationale de Donald Trump, a déclaré que son pays était prêt à déployer des missiles hypersoniques «si nécessaire en Europe, pour dissuader les Russes». La Russie a pourtant à maintes reprises insisté sur le fait que sa stratégie n’était pas offensive.

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Tags:
États-Unis, OTAN, Europe, Maria Zakharova, missiles hypersoniques
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook