International
URL courte
Par
44112
S'abonner

D'après le Washington Post, l’administration américaine a fait le tri des célébrités à choisir pour sa nouvelle campagne anti-Covid-19 et n’a retenu que 10 des 274 candidats. Le critère essentiel était la loyauté envers Donald Trump. Les superstar de la pop Billie Eilish et Jennifer Lopez n’ont pas été retenues, ni le réalisateur Judd Apatow.

Un haut responsable de l'administration Trump a préparé un projet publicitaire anti-Covid pour un montant de 250 millions de dollars, quelques semaines à peine avant les élections présidentielles aux États-Unis, relate le Washington Post (WP). Les célébrités considérées comme critiques envers le Président ou sa politique ont été exclues, selon des documents obtenus par des membres de la Chambre des représentants.

Parmi ceux n’ayant pas été sélectionnés, le cinéaste Judd Apatow (il «pense que Trump n'a pas la capacité intellectuelle de se présenter comme Président») et les chanteuses Jennifer Lopez (elle avait critiqué sa politique d'immigration) ainsi que Billie Eilish, décrite comme n’étant pas pro-Trump et parce qu'elle l’avait décrit comme «détruisant notre pays et tout ce qui nous tient à cœur», selon un document cité par le Washington Post.

Un tri sévère

Sur au moins 274 célébrités considérées, seules 10 semblent avoir été approuvées, d’après le document.

Lors de son intervention à la convention du Parti démocrate en août dernier, Billie Eilish avait en effet critiqué Donald Trump et appelé à voter contre lui et pour Joe Biden. Selon elle, il est incapable de régler les problèmes comme les changements climatiques et l’épidémie de Covid-19, ainsi que le racisme et les inégalités.

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
Tags:
Billie Eilish, Jennifer Lopez, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook