International
URL courte
Par
211770
S'abonner

Face à la deuxième vague d'infections au nouveau coronavirus, le Premier ministre britannique a annoncé le retour du confinement dans toute l'Angleterre.

Boris Johnson a annoncé ce samedi 31 octobre le retour à un confinement dans toute l'Angleterre face à la deuxième vague massive d'infections par le coronavirus qui menace de saturer les services de santé.

Le Royaume-Uni, qui accuse le plus lourd bilan d'Europe quant au nombre de décès depuis le début de l'épidémie, enregistre désormais plus de 20.000 cas supplémentaires par jour et des experts estiment qu'elle pourrait faire plus de 80.000 morts dans le pire des scénarios envisagés.

Lors d'une conférence de presse, le Premier ministre a précisé que le nouveau confinement à l'échelle de l'Angleterre entrerait en vigueur le 5 novembre, jusqu'au 2 décembre.

«Pas d'alternative»

Les habitants ne seront autorisés à sortir de chez eux que pour des raisons précisés comme l'éducation, le travail, l'exercice physique, les achats de première nécessité ou les soins aux personnes vulnérables.

«Le moment est venu d'agir parce qu'il n'y a pas d'alternative», a déclaré Boris Johnson.

Les magasins vendant des produits considérés comme de première nécessités, les établissements scolaires et les universités resteront ouverts. Les pubs et restaurants devront rester fermés, à l'exception de la vente à emporter.

Depuis le début de l'épidémie, 46.555 décès dans les 28 jours suivant un test positif ont été comptabilisés au Royaume-Uni. Le nombre de certificats de décès mentionnant le Covid-19 comme cause de la mort atteint quant à lui 58.925.

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Tags:
Boris Johnson, Covid-19, confinement, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook