International
URL courte
Par
1519
S'abonner

Le typhon Goni, le plus puissant de cette année, a fait au moins sept morts et provoqué d’importantes destructions aux Philippines. Les opérations de recherche et de sauvetage se poursuivent dans l’archipel.

Au moins sept personnes ont trouvé la mort aux Philippines lors du passage du supertyphon Goni à travers l’archipel, rapporte Associated Press (AP).

Selon des représentants des autorités locales cités par l’agence, les opérations de recherche et de sauvetage se poursuivent dans les zones sinistrées, et le nombre de victimes risque encore d’augmenter.

Accompagné de rafales allant jusqu’à 225 km/h, ce typhon le plus puissant de l’année a également provoqué des glissements de terrain destructeurs dans le sud de l’île de Luçon, la plus peuplée de l’archipel.

Environ 400.000 personnes ont quitté leur domicile à l’approche du typhon, dont la plupart se sont abritées dans des centres d’évacuation, selon la Défense civile. Des milliers de militaires et policiers ont été déployés dans les régions touchées.

La semaine dernière, les Philippines avaient déjà payé un lourd tribut avec le passage d’un autre typhon, le Molave, qui avait fait une vingtaine de morts dans le pays.

Lire aussi:

«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
«Reprendre le pouvoir»: «Une partie des endormis va se réveiller», prédit François Boulo
Un mort et un blessé par balles devant un hôpital à Paris - images
Tags:
typhon, Goni, Philippines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook