International
URL courte
Par
Attaque terroriste à Vienne (17)
5313102
S'abonner

Le tireur tué par la police après une fusillade massive dans la capitale autrichienne était connu des services de renseignement comme l'un des 90 islamistes autrichiens qui voulait partir en Syrie. Il s'agit d'un homme de 20 ans d'origine albanaise né et élevé à Vienne.

Le tireur abattu lors des attentats de Vienne lundi était un homme de 20 ans né et élevé dans la capitale qui était connu des services de renseignement nationaux comme l'un des 90 islamistes autrichiens qui souhaitaient se rendre en Syrie, a déclaré mardi un rédacteur en chef du journal Falter.

Kurtin S. avait «des origines albanaises» mais ses parents étaient originaires de Macédoine du Nord, a déclaré le rédacteur en chef de l'hebdomadaire Falter Florian Klenk sur Twitter, sans donner de détails sur la source de cette information.

En avril 2019, il a été condamné à 22 mois de prison, alors qu'il tentait de se rendre en Syrie pour rejoindre Daech*. En décembre, le mis en cause a été remis en liberté conditionnelle grâce aux privilèges de la loi sur les tribunaux pour adolescents.

Les forces de sécurité ont effectué 15 perquisitions dans des maisons et ont arrêté plusieurs personnes appartenant au cercle du terroriste.

Son appartenance à Daech*

Le ministre autrichien de l'Intérieur, Karl Nehammer, a déclaré qu'au moins un «terroriste islamiste» a perpétré lundi soir une série d'attaques dans le centre de la capitale du pays, lors de laquelle des hommes armés ont tué quatre personnes et en ont blessées 22 autres.

«Nous avons subi hier soir une attaque perpétrée par au moins un islamiste terroriste», a dit Nehammer, précisant que l'assaillant était un sympathisant du groupe Daech*.

Le ministre de l'Intérieur a ajouté que le suspect était lourdement armé et équipé d'une ceinture explosive. La police de Vienne a indiqué par la suite sur Twitter qu'il s'agissait d'une ceinture d'explosifs factice.

Une chasse à l'homme a été lancée dans la nuit de lundi à mardi à Vienne après l'attentat pour retrouver ses complices.

L'attaque survient peu après des attentats islamistes commis en France.

*organisation terroriste interdite en Russie

Dossier:
Attaque terroriste à Vienne (17)

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Tags:
fusillade, tireur, Vienne (Autriche)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook