International
URL courte
Par
3216
S'abonner

La concurrence aussi bien militaire que géopolitique entre les puissances risque de déboucher sur une importante course aux armements, estime le ministre allemand des Affaires étrangères.

Le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas avance que la rivalité grandissante entre les puissances risque d’engendrer une nouvelle course aux armements, la plus importante depuis l’époque de la guerre froide.

«La concurrence militaire et géopolitique entre les États augmente. La rivalité entre les superpuissances est de retour et peut mener à la course aux armements la plus sérieuse depuis la guerre froide. Qui plus est, nous assistons à une rivalité régionale croissante par exemple au Proche-Orient et dans le bassin Indo-Pacifique», a-t-il déclaré ce vendredi.

Selon lui, tout cela détruit la communauté internationale et déstabilise l’ordre mondial.

Abordant la question des nouvelles technologies, il a mentionné les systèmes de combat autonomes et les cyberarmes, estimant que leur utilisation est compliquée par le fait qu'il soit difficile d'identifier l'agresseur, ce qui peut conduire à des «conflits involontaires».

«Les missiles hypersoniques ont réduit le temps de riposte à presque zéro. En cas de crise, cela peut conduire à de graves erreurs de calcul et à de graves conséquences pour nous tous», affirme Heiko Maas.

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Tags:
course aux armements, Heiko Maas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook